Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 17:26

Madame la Maire, chers collègues,

Le rapport de développement durable, instauré par la loi Grenelle 2 , constitue une bonne occasion de faire un point régulier et précis sur l’action municipale en matière de DD.

L’Agenda 21 adopté en 2009 et l’agenda 21 interne adopté en 2012 –qui servaient de fil conducteur à l’ancienne municipalité- sont arrivés à terme en 2014.

Je suis heureux de la réussite relative de ce point d’étape, mais votre équipe doit nous dire comment elle va s’y prendre pour parcourir le chemin qu’il reste à accomplir, puisque madame gouéta, dans ce qui est la vraie intervention de la majorité sur le DOB, n'a pas évoqué ce thème.

Il faut donner une vision d’ensemble de ce qui est fait, mais aussi indiquer les orientations pour les prochains mois voire les prochaines années. Or ce qui nous est présenté là se cantonne à tirer le bilan de l'agenda 21 créé et développé sous l'ancienne mandature, sans aucune perspectives pour l'avenir, rejoignant en cela mes observation sur le débat d'orientation budgétaire.

Pour ma part, avec mes amis écologistes, aujourd’hui comme hier, je regrette toujours l’absence de solution réelle d’autopartage au seul profit – dans tous les sens du terme – d’Autolib et de M. Bolloré, dont le coût pour la ville demeure important.

Nous restons vigilants à ce que le plan de déplacement de l’administration communale soit en cohérence avec le report sur les modes de transports doux et non polluants. A cet égard, je note l’absence de bilan de l’installation des 3 stations de vélo à l’usage des salariés.

Par ailleurs nous manquons de zones 30 et de kilomètres de linéaires cyclables.. Alors que l'enquête publique du T1 est achevée depuis l'automne, les conclusions rendues depuis décembre, vous ne nous dites rien à ce sujet, alors que de nombreux colombiens vont être expropriés. Cette question de la ville 30 va être d’autant plus cruciale et d'actualité que les chantiers du prolongement du T1 puis sa mise en service, les difficultés de stationnement, l’engorgement de nos axes et rues nécessiteront de repenser les déplacements dans Colombes. Cette approche devra d’ailleurs être partagée dans un schéma territorial à l’échelle des futures intercommunalités à venir.

Vous ne tirez pas non plus le bilan des actions relatives à l’accessibilité des personnes à mobilités réduites.

Nous sommes en retard sur la mise en place d’un plan climat territorial que les écologistes réclament depuis de nombreuses années. Il est pourtant impératif que nous puissions, à partir de diagnostics des émissions de gaz à effets de serre, nous orienter vers le développement d’énergies renouvelables et déconcentrées sur notre territoire.

A la fin de l’année, la France accueillera la conférence Paris Climat 2015 (la COP21).

Madame la Maire, Alors que l’État, nombre de collectivités et d’associations se préparent concrètement pour cet événement de portée internationale, pouvez-vous nous dire quelles sont les propositions concrètes que vous comptez mettre en œuvre à Colombes ?

La finalisation des diagnostics énergétiques doit désormais nous permettre d’assurer la préparation d’un plan pluriannuel d’investissements d’économies d’énergies. Au passage, nous ne pouvons que nous féliciter de la culture de maîtrise des énergies par nos services initiée et développée par Christian Domergues, ancien DGST, que nous avons tous pu saluer lors de son départ à la retraite.

Dans la continuité de ces actions, et dans le cadre de la COP21, les écologistes vous proposent, pour les 5 ans restants, après nous prendrons le relai, d'établir une feuille de route avec « le facteur 4 » (diviser par 4 les émissions de CO²) sur 18 ans soit trois mandatures et de rénover d'ores et déjà, un tiers des écoles et 15% des bâtiments communaux présentant le meilleur potentiel de progrès.

Nous proposons aussi la création d'un Observatoire de la Transition Énergétique à Colombes en lien avec Colombes Habitat Public (qui a lancé un bel outil de performance énergétique) les autres bailleurs sociaux, la CODEVAM, les promoteurs et les copropriétés.

Le programme d’Intérêt Général (PIG) précarité énergétique et habitat indigne, que nous avions initié et que vous poursuivez sous le vocable "opération habiter durable" doit être une vraie priorité, ce qui conduit à sanctuariser les moyens humains et financiers. je serai vigilant ces prochaines années sur cet aspect.

Colombes est également en retard sur la mise en place d’un plan de prévention du bruit. Comment comptez-vous y remédier?

Beaucoup s'approprient les mots de l'écologie, y compris dans la propagande électorale. . La mettre en œuvre c'est mieux. L’écologie doit être plus présente dans les actes que dans les discours.

Les élus d’Europe Écologie-Les Verts avaient beaucoup contribué à des réalisations concrètes lors de la précédente mandature à travers la remise à plat de la ZAC de l’Ile Marante, de la réalisation de l’Écoquartier de la Marine y compris sa chaufferie bio-masse (chaufferie que vous louez dans le dernier Colombes le Mag mais que vous aviez dénoncé et critiqué quand vous étiez dans l'opposition, la jugeant anti-écologique); comme les projets expérimentaux de l’Economie Sociale et Solidaire portés par le projet Rurban dont vous vous félicitez dans vos documents électoraux; comme la disparition de l’utilisation de tous les produits phytosanitaires et pesticides dans nos parcs et jardins, une politique en rupture avec les gestions antérieures des espaces verts qui a permis à Colombes d'être distinguée pour ses actions écologiques; comme le dispositif pédagogique d'éducation à l'environnement et les lieux labellisés d'éco-jardins (Centre Nature, Coulée Verte et Parc Caillebotte) : c'est grâce à Catherine Bernard, ancienne maire-adjointe EELV à l'environnement que toutes ces actions ont été entreprises et ont laissé une place importante à la notion de Nature en ville avec la création d'un Observatoire de la Biodiversité. mais aussi il faut rappeler le volet développement durable dans la politique culturelle, l'Agenda 21 scolaire, l’installation de panneaux solaires dans des écoles, la conception environnementale des espaces extérieures des Fossés Jean.

Madame la Maire, notre bilan est bon, même excellent, nous n'en doutions pas, vous nous le confirmez. Mais quelles sont aujourd’hui vos propositions et vos moyens pour aller de l’avant ? De quelle manière, avec quels budgets, vos orientations vont-elles être prises ?

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires