Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 08:15

Texte intégré à mon intervention sur le vote du budget primitif lors du conseil municipal du 9 avril 2015

J'étais présent aux vœux de la MJC-TC en début d'année, auxquels vous aviez fait l'amitié aux membres du conseil d'administration et aux adhérents de participer. Finalement, il y a des amis dont on devrait se méfier.

Ce soir-là, vous aviez été aimable, et rien dans votre discours ne laissait présager que vous alliez 2 mois après diminuer d'un tiers la subvention de cet équipement essentiel à la vie socio-culturelle de Colombes.

Admettons que vous cherchiez à faire des économies partout - et nous voyons que cette recherche est pour le moins sélective.

Admettons également que vous étiez mécontente de l'existence, ou des activités, ou de l'importance de la MJC.

La première des choses aurait été de provoquer un échange avec les responsables de la MJC, de leur proposer un travail d'analyse, y compris à travers le prisme de la recherche d'économies, de rechercher un moratoire sur plusieurs années pour permettre à toutes les parties de s'adapter à une configuration nouvelle. Rien n'interdit de réfléchir à des évolutions, j'allais dire rien ni personne. Sauf qu'une personne l'interdit, vous, Madame la Maire. Et rien n'oblige de menacer de mettre un terme à ce qui fait l'intérêt d'un tel équipement, aux activités multiples, qui n'a pas ou presque pas de comparaison en France, et qui d'une certaine manière, appartient au patrimoine culturel de notre ville.

Mais cela vous est égal. Vous avez décidé, seule dans votre bureau, comme vous l'aviez fait pour le centre de santé, de couper les jambes avant de couper et le corps et la tête. Vous voulez inciter à une baisse des activités de la MJC en diminuant drastiquement le montant de sa subvention, ce qui vous permettra dans quelques temps de justifier une nouvelle baisse car l'activité aura obligatoirement été réduite.

Ce n'est pas un hasard, si vous vous attaquez à la santé des plus démunis, et aux activités socio-culturelles d'un grand nombre de colombiens. Il y a des colombiens que vous n'aimez pas, et vous n'aimez pas qu'on s'occupe d'eux; vous faites le choix de n'être la maire que d'une partie de notre ville. L'argent que vous prenez à la santé et à la culture, vous allez le mettre dans l'armement de la police municipale: quel gâchis.

Nous n'avons décidément pas la même vision du dialogue, de la concertation, du vivre-ensemble.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires