Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 12:42

En termes de bilan, et de trésorerie, je vous avais déjà signalé mon étonnement que vous n’engagiez pas dès 2014 l’emprunt de 10 millions d’euros pour procéder aux acquisitions foncières, voté finalement par le conseil d’administration fin 2014 pour un engagement 2015, d’autant plus que les emprunts antérieurs avaient été soldés. Alors, je me permets de rappeler quelques chiffres :

En plus de cet emprunt de 10 Millions d’euros, vous mobilisez une avance de la ZAC Champs Philippe de 9 980 00€, une avance de 3 000 000 € de la ZAC Ile Marante et vous prévoyez une avance inter-opérations de 2,8M€ en 2016, En 2016, ce seront ainsi 25,8M€ qui seront mobilisés pour cette opération d’aménagement. Ceci vous conduira nécessairement, pour limiter les frais financiers, à modifier les équilibres de la ZAC et on sait à l’avance quels seront vos choix: moins de logement social, modification des programmes, augmentation des charges foncières, voire densification.

Récemment, dans un article de presse, vous aviez indiqué une économie de 4 millions sur le cout du futur parking public de la ZAC Charles de Gaulle Est. Vous revenez d’ailleurs sur ce sujet dans le dernier magazine municipal, ces 4 millions étant devenus 5 millions.

Permettez-moi de revenir sur ce sujet.

Quelle en est l’explication toute simple qui relève moins d’un exploit d’ingénierie financière que de méthodes assez classiques somme toute.

J’avais pointé lors du conseil d’administration du mois de mai de la CODEVAM que vous avez déjà fait évoluer le programme de la ZAC Charles de Gaulle sur l’ilot 5, entre le boulevard Charles de Gaulle, la rue Colbert et la rue d’Estienne d’Orves. Qu’en est-il ?

  • Vous qui n’arrêtiez pas de crier haro sur la densification des axes principaux organisée par le PLU, vous qui trouviez que la ZAC Charles de Gaulle Est était trop dense, vous ne trouvez rien de mieux à faire que de densifier la ZAC d’environ 800 m², soit environ 10% de plus que le programme initial.
  • Et vous diminuez également le nombre de logements sociaux de 10%, sans que l’on sache pour le moment s’il s’agit du PLUS et de PLAI comme prévu initialement, ou de PLS comme vous semblez y prendre goût. Mais à 450€/m² comme cela figure au CRACL, il semble bien qu’on soit dans les valeurs du PLS.

Ces deux points représentent mécaniquement une augmentation de recettes.

Vous parlez d’une âpre négociation : ces choix n’ont pas dû être difficiles à accepter par le promoteur.

Par ailleurs, les prix de vente des logements seront sans doute déplafonnés et vendus au-dessus du montant que nous avions fixé avant avril 2014. Je vous suggère d’ailleurs de rendre publics les éléments figurant à la promesse de vente initiale et ceux figurant à l’avenant que vous avez passé avec le groupe Marignan. Là encore la négociation n’a pas dû être trop difficile !

Je rappelle au passage que votre architecte préféré, International Architecture, que l’on retrouve dorénavant dans 3 opérations (Charles de Gaulle Est, Fossés-Jean, Bellevue et 8 mai 1945) est apparu aussi subitement que lors de votre première mandature, et à force on ne peut s’empêcher de trouver cela étrange.

Toutes ces évolutions permettent au promoteur d’assurer des marges plus que substantielles sur le volet logement du programme de la ZAC, et de faire un effort sur le cout du parking sans perdre d’argent au final, cela au détriment des populations cherchant des logements à prix raisonnables ou des logements sociaux à Colombes, notamment sur un l’axe de la Défense.

En clair, il ne faut pas être un spécialiste, ni un expert, mais être de droite pour parvenir à ce résultat.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires