Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 20:22

Le travail présenté ce soir se situe dans la continuité de ce qui avait été engagé sous la précédente mandature, vous avez d'ailleurs rectifié l'intitulé comme cela avait été demandé, en rétablissant la notion de renouvellement. Je ne vais pas lister l'ensemble des thèmes abordés, mais je m'arrêterai sur 2 points particuliers:

Concernant la vidéo-surveillance: dans la tache 3, p 40, on explique que :

- "61 caméras sont la source de nombreuses interpellations et facilitent la mise en place de dispositifs": pouvez-vous nous faire etat des interpellation - nombreuses- dues à la vidéosurveillance?

- Dans les objectifs généraux, on nous explique que ces caméras servent à anticiper les risques de délinquances, rassurer les citoyens, optimiser la surveillance. on voit là que les objectifs généraux. Les objectifs ne consistent donc pas à faire baisser la délinquance, et cela ne m'étonne pas. Avant tout, la vidéosurveillance ne sert qu'à faire du bizzness, et les communes sont de véritables vaches à lait. Je vous conseille à ce sujet le visionnage d'un récent reportage du magazine Cash investigation, éloquent sur le sujet.

Les indicateurs d'évaluation consiste à recenser le nombre de faits de délinquance repérés, le nombre de verbalisations, et le nombre de cas d'enquêtes faisant appel à la vidéosurveillance.

Pouvez-vous nous communiquer ces éléments?

Par la même occasion, pouvez-vous nous dire si la délinquance environnementale (déjections canines, dépôts de chantiers sur les trottoirs, , stationnement illicite sur des voies vélo par exemple font l'objet également des relevés de la vidéosurveillance ?

61 caméras, c'est un ratio de 1 caméra pour 1 400 habitants, nourissons inclus.

Dans les objectifs opérationnels, vous envisagez une extension de la videosurveillance sur sites sensibles (7 caméras en 2015, 6 caméras en 2016( soit pour la ville 1caméra pour 1000 habitants).

Ce ratio est démentiel, et le niveau d'équipement, couteux, montre à nouveau que votre discours sur les économies est très sélectif: vous en prendre aux revenus des agents, à certains services de proximité avec les habitants les plus faibles pour financer vos caméras est bien un choix idéologique. assumez-le. Surveiller les pauvres pour les punir, puis les chasser de colombes, voilà votre sens de la solidarité;

Concernant le dispositif "voisin vigilant":

En Ile-de-France, ce dispositif ne connait aucun succès sauf dans 2 communes des Hauts-de-Seine, Sèvres et Colombes qui ont plus de 30 "communautés". ailleurs, on compte sur les doigts des mains les villes qui adhèrent à cette approche, comme quoi les français savent que ce n'est pas une solution

j'ai déjà exprimé ce que je pensais du dispositif voisin vigilant, que je nomme voisin délateur, même si vous prenez la précaution d'écrire "qu'il n'a pas vocation à susciter la délation", et je n'y reviendrai pas. Je vous juste vous signaler qu'un musée, qu'on ne peut cataloguer de dangereux, présente une exposition intitulée (je traduis) "certains étaient des voisins: collaboration et complicité lors de l'holocauste". C'est le musée de l'holocauste à Washington. Refléchissez-y.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires

Recherche