Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 13:37

Question d’ordre général qui renvoie au règlement du conseil municipal: régulièrement, les tribunes publiées dans « Colombes le Mag » font l’objet de distorsions importantes dans leur présentation, en particulier par la taille de la police utilisée, et la présentation sur la double page qui leur est consacrée. Cette distorsion, nuit à la compréhension par les Colombiens du débat public qui est le nôtre, qui est respectable et doit être respecté.

Cela me conduit directement à la délibération 4 relative au rapport de la Cour des Comptes.

délibération 4 (Chambre Régionale des Comptes): vous avez organisé le débat lors du dernier conseil d’une manière peu respectueuse de l’opposition en organisant des interventions d'élus de la majorité après celles de l’adjoint aux finances et les réponses de l’opposition. Cette méthode ne permettait pas évidemment à l’opposition de balayer l’ensemble des arguments avancés par la majorité et à même conduit une suspension de séance. Vous indiquez dans le compte-rendu analytique que P. Sarre a fait l’objet de 2 rappels à l’ordre et de 2 avertissements. Outre que je trouve cela désobligeant vis-à-vis de l’ancien maire de Colombes qui n’a jamais procédé de la sorte, je remarque que ces rappels à l'ordre et avertissements sont toujours à sens unique et ne concernent jamais certains élus de la majorité qui les mériteraient bien.

Enfin, concernant la délibération 83 concernant le vœu relatif à l'accueil des réfugiés que j’avais déposé: Ni M. Métias ni M Arnoult, tous deux membres de l'UDI, ne sont intervenus en conseil, et je le regrette, si ce n'est pour expliquer que M. Métias s'expliquerait plus tard. Ce qu'il a effectivement fait sur les réseaux sociaux avec M Arnoult. Outre qu'ils rappellent qu'ils n'aiment pas les socialistes et l'opposition municipale socialiste, ils écrivent, en caractères gras (je cite) « mais surtout, nous regrettons que le texte du vœu n'ait pas fait l'objet d'une rédaction consensuelle, un tel sujet le méritait! ». Or dans mon envoi du 16 septembre à la directrice de cabinet de Madame Goueta, j'indiquai d'une part que « la rédaction du vœu n'était en rien polémique, et d'autre part que l'ensemble des groupes pouvait se retrouver sur un vœu de ce type » ce qui ouvrait de fait la possibilité de sa réécriture. La majorité municipale n'a pas réagi favorablement à cette proposition. Alors de grâce, M. Métias, assumez les choix de la majorité et ne nous reprochez pas à nous, opposition, vos propres manquements.

Pour conclure, je rappelle que ce vœu a été adopté par le conseil municipal, avec 13 voix, mais adopté. Aussi, je voudrais citer les propos de Monsieur François Baroin, président de l’AMF, lors du rassemblement des maires qui s’est tenu hier matin, et que vous avez sans doute entendus, madame la Maire : je cite ses propos : « Le principe d’humanité doit gouverner tous les autres car les enfants, les femmes et les hommes qui arrivent sur notre territoire fuient ceux-là même qui ont tué 129 personnes et blessé 352 autres ».

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires