Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 16:51

Vous déclarez sans arrêt que le projet n'est pas défini, encore ce matin dans le Parisien.

Pourtant, dans les documents qui sont annexés (avis des services fiscaux) qu'apprend-on?

Le cout d'acquisition s'élève à 10,3M€HT et Hors frais pour:

- 21 500m² de logements cad environ 500 logements contraints par la zone inondable et donc qui devront être surélevés à certains endroits (comme à l'Ile Marante par exemple),

- des équipements (une école élémentaire, une crèche, la restructuration du gymnase du CCAS, la réalisation d'un mur antibruit, les travaux de voirie et de réseaux pour un cout de 30M€ correspondant à 20% du cout de l'opération (soit 150M€) mis à la charge des constructeurs. A ce stade, pouvez-vous nous indiquez les clés de répartition entre les différentes parties du programme de 500 logements et entre les promoteurs au cas où il y en a plusieurs?

Le cout de démolition et de dépollution est estimé à 1,8M€. Ce qui nous fait une dépense totale de 12,1M€ HT.

Le document nous indique également que le cout provisionné du terrain n'est que de 6M€ sur les 10,3M€. Pouvez-vous nous expliquer la raison de cet écart?

Il est prévu également - et c'est normal - que si la dépollution était supérieure aux prévisions, ce dépassement viendrait en déduction du prix d'acquisition par la ville.

La vente, est-il écrit, doit être réalisée au 30 mars 2016, cad dans 3 mois. Alors les interrogations s'imposent, d'autant que des rumeurs circulent dans le monde de la promotion immobilière:

- Soit la ville portera le foncier au fur et à mesure de la commercialisation, et on sait que le temps de l'aménagement est long d'autant qu'il y a des démolitions et de la dépollution, et les frais d'acquisition et de portage grèveront le budget communal.

- soit la ville revend le terrain à un aménageur: sera-ce la CODEVAM, je crois que vous ne le souhaitez pas; peut-être à un autre aménageur? public? ou bien privé?

- soit vous vendez à un promoteur le droit de réaliser un nouveau quartier avec ses logements et ses équipements, ce qui serait une première à Colombes, avec mise en place d'un partenariat public-privé (convention de mandat d'aménagement, projet urbain partenarial (PUP).

Quelle est la solution vers laquelle vous vous orientez? Votre programme de 500 logements comprendra-t-il du logement social comme le prévoit le PLH? quel est l'impact sur les finances de la ville, quelle est la durée de cette opération? il faut le dire aux Colombiens. L'avis des services fiscaux indique clairement que vous êtes au-delà de simples réflexions!

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires