Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 17:37

Contrairement à l'an passé, et alors que cela figure sur l'intitulé dde la délibération, vous n'avez pas communiqué au conseil le rapport de gestion de l'exercice clos de la CODEVAM ainsi que le rapport relatif à l'exercice de puissance publique. Alors, tout de même quelques remarques à ce sujet puisque je fais partie des rares élus ayant accès à ces documents.

Lors du CA du 24 mai de la CODEVAM, plusieurs points m’avaient surpris sur les comptes de la CODEVAM. Vous y aviez globalement répondu, mais j’étais quand même resté sur ma faim.

Plusieurs éléments demeurent surprenants, l’un concernant les finances de la société, les autres les conditions de soutien aux opérations.

  • Concernant les comptes de la CODEVAM, vous présentez un chiffre d’affaire négatif de 1,7 million d’euros alors qu'il était excédentaire à hauteur de 3,7M€ en 2014. Or, un chiffre d’affaire négatif, c'est comptablement parlant du jamais vu. Les explications de l’expert - comptable ne m’ont pas convaincues et je m'inquiète sur le fait que l'Assemblée Générale de la CODEVAM puisse approuver de tels comptes le 5 juillet prochain. Pouvez-vous à quoi correspond ce 1,7M€ négatif de chiffre d’affaire. Pour ma part, je n’y vois qu’une explication : c’est que vous dépensez beaucoup d’argent en acquisitions, mais que vous êtes incapables de mettre des recettes de charges foncières en face, qui permettent de financer en principe les travaux d’aménagement que vous devez quand même réaliser, ce qui évidemment pèse sur les comptes de la CODEVAM. En clair, cela signifie que la situation financière de la CODEVAM risque d’être catastrophique à court terme et vos comptes risquent d'être dans le rouge. Ceci explique peut-être aussi en partie pourquoi vous ne voulez pas créer de ZAC pour la concession Henri Barbusse. concernant l'Arc Sportif, nous aurons à désigner un aménageur dans les prochains mois: il est évident à ce stade, compte-tenu des montants engagés, que vous ne pourrez pas mener la ZAC de l’Arc Sportif en régie et serez obligée de faire appel à autre opérateur, qui pourra ne pas être la CODEVAM si vous continuez à dégrader sa situation financière en 2016.
  • Je continue à m’étonner du montant important des avances interopérations. Cela n’a rien d’illégal, mais je continue à avoir en mémoire les auto-félicitations de M. Noual qui a déclaré renégocier avec les banques les emprunts de la ville à des taux inférieurs à 2%. Or, les avances interopérations s’élèvent à 17 M€, mais sont rémunérés à 2%, comme cela est prévu dans le traité de concession avec la CODEVAM. Il y a là de l’argent perdu. Ou alors M. Noual ne nous a pas dit toute la vérité lors du dernier conseil, ou alors vous n’êtes pas si bonne gestionnaire que ça. Et évidemment ces 17 millions d’avances interopérations n’intègrent pas les 6,4M€ d’avances de la ville à la ZAC de la Marine et à l’Ilot 26, portant le total des avances pour l’aménagement de Colombes à près de 23,5M€.
  • Enfin, je note que la somme des participations de la ville aux opérations (c’est-à-dire les subventions de la ville) malgré les changements de programmations dans plusieurs de ces opérations ne vous permet de ne réaliser au final, tous CRCL consolidés, qu’une économie de 364 970€ (pour un total de participations de 21M€ en 2014 et de 20,7M 2015). En résumé vos coups de menton sur votre soit-disante meilleure gestion relève plutôt de la mystification. La réalité, c’est que vous jouez avec Colombes comme certains jouent au Monopoly, chassant au passage les populations les plus en difficulté alors qu’elles ont besoin du soutien de l’ensemble des pouvoirs publics.

Tout cela n’est bon ni pour Colombes, ni pour la CODEVAM, ni pour le budget de la ville, ni pour le contribuable.

En ce qui concerne les CRACL, je n’évoquerai que quelques opérations qui viennent étayer mon propos

ZAC de la Gare

Le secteur de la ZAC qu’il reste à aménager est celui de l’usine Palan. Vous avez indiqué le 24 mai que l’assemblée générale de la copropriété avait donné son accord sur un projet et la hauteur de ce projet. Dans le CRACL, il est question de dépenses à hauteur d’un demi-million, d’une cession du bâtiment pour 265 000€ sans que la destination du bâtiment soit indiquée et d’une participation d’équilibre de 287 548€ soit presque la totalité du demi-million évoqué. Peut-on en savoir plus, ou nous demandez-vous de vous voter en blanc une dépense de 576 351€ ?

ZAC de la Marine

1°) Suppression du tertiaire pour raison de marché atone, on le verra plus tard aussi sur l’arc sportif : on abandonne l’emploi à Colombes. Cette attitude est étonnante au regard de vos déclarations passées, et vos propos velléitaires d’avant 2014 sont passés de mode, et ça devient une habitude sur certains sujets : il ne vous aura pas fallu 2 ans pour baisser les bras, comme pour les questions de sécurité.

Ce choix de supprimer une opération potentiellement génératrice d’emploi montre, contrairement à vos affirmations, votre défiance vis-à-vis du développement local, et votre volonté de faire de Colombes une cité-dortoir pour cadres supérieurs.

2°) cession de 800m² de locaux à la CODEVAM permettant de réaliser un cabinet médical avec de nombreuses spécialités. En résumé vous avez fermé les spécialités du centre de santé municipal utilisées par les habitants pauvres de ce quartier populaire afin d’ouvrir les mêmes spécialités pour les plus riches. Encore une fois vous êtes fidèles à votre réputation et les habitants du petit Colombes avaient raison de vous dire jeudi dernier lors de la réunion publique au Petit Colombes qu’ils se sentaient abandonnés par vous.

3°) en ce qui concerne la nouvelle tranche, vous êtes en train d’acheter toute la rue Champy. Nous avions fait le choix de préserver une partie du bâti, témoignage du passé et de l’histoire ouvrière de ce quartier. Changement de méthode, dorénavant c’est la politique de la terre brulée. Vous redessinez la trame viaire, en préparant une déviation des flux routiers du boulevard Charles de Gaulle dans ce qui est un écoquartier, à proximité des deux lignes de tramway T2 et bientôt T1. Pourquoi faire ? Tout bonnement pour construire et desservir 300 logements. A la place des habitants des Côtes d’Auty, je vous demanderais de dire clairement vos projets quant au maintien à terme de leurs logements sociaux sans solution de remplacement plutôt que de les découvrir par hasard.

Je regrette que vous n’ayez rien montré de toutes ces études sur ce secteur lors de la réunion publique du 23 juin.

Au passage, j’ose à peine évoquer le courrier que vous avez adressé à M. Faure au sujet du 13 rue de Sartrouville. Prétendre que les policiers municipaux n’ont pas constaté d’intrusion sur cette propriété alors que j’ai personnellement fait ce constat – je n’ai pas besoin de porter l’uniforme pour cela – confirme la relation que vous avez instauré avec les habitants du Petit-Colombes depuis 2 ans.

La ZAC Charles de Gaulle :

La réalisation de 250 logements supplémentaires sur l’Ilot 1 et sur l’ilot 6 en lieu et place des logements étudiants et des bureaux (vous n’aimez pas l’emploi en ce moment), et la diminution du nombre de logements sociaux correspondent aux inflexions que vous donnez à cette opération. Outre que le Boulevard de Gaulle devient monofonctionnel avec presque exclusivement du logement, cela vous permet de demander plus de contributions financières aux promoteurs pour financer le groupe scolaire, ce qui mécaniquement en diminue le cout net pour la ville. Sauf que ce groupe était quantifié par rapport au nombre de logements initial de la ZAC et aux nécessaires glissements de la carte scolaire avec les écoles alentour. Le fait de créer plus de logements risque de figer les situations de sureffectifs dans nombre d’écoles de Colombes. Il parait même que vous supprimez le gymnase qui était inclus dans le groupe scolaire. Or qui dit plus de familles et plus de jeunes dit besoin d’équipements complémentaires. Là, pas d’information parce que ce n’est pas votre préoccupation immédiate. Après moi le déluge.

Un programme de réhabilitation de logements acquis par la CODEVAM au 13/15 rue Colbert et typique de l’architecture de ce secteur va être transformé en programme de promotion. Vous attendez 840 000€ pour 420m², soit 2 000€/m². Encore une fois, tabula rasa. Quel gâchi.

A propos des cessions sur l’ilot 5, on aimerait savoir aussi quels sont vos choix en termes de gestion de parking public. J’ai posé la question en commission. Or il est évident que la création d’un parc de stationnement de 400 places nécessite l’instauration d’un stationnement réglementé en surface, et un contrôle de ce stationnement. Pareillement, comme pour la Marine, vous ne donnez aucune information aux habitants du quartier à ce sujet. C’est une sorte de mensonge par omission que vous pouvez facilement solutionner.

La concession du 135/145 avenue Barbusse

Nous en avons débattu lors du dernier conseil, et je vous ai expliqué en quoi je critiquais votre montage, que ce soit par rapport à l’absence de création d’une ZAC ou par rapport aux enjeux de mixité sociale dans un quartier qui en a pourtant besoin.

Ce soir, je me pencherai sur un aspect pittoresque de votre montage.

Vous allez réaliser une école de 12 classes. Aucun reproche à ce sujet, nous avions l’intention de remplacer également l’école Denis Papin, trop exigüe, trop vétuste.

Ce qu’on découvre dans le CRACL c’est que les acquisitions s’élèvent à presque 6,8M€ et la vente des charges foncières à 6,1M€,

On découvre aussi la levée d’un séquestre de Vinci. Tiens, voilà Vinci qui rôde dans les parages.

On découvre aussi que l’école est chiffrée à 10,2M€, soit 850 000 € la classe… pour l’instant. Diable, je croyais que vous vouliez faire baisse les couts de construction. Ce ne sera pas pour cette fois encore.

On découvre aussi que la participation de la ville pour équipement public s’élève à 12,5M€, Tout d’abord c’est plus que les 10,2M€ de cout du groupe scolaire. Surtout, vous avez voté un PUP lors du dernier conseil municipal pour que les promoteurs participent au cout de réalisation des équipements. De deux choses l’une, ou ces participations sont incluses dans les 10,2M€ de charges foncières et que celles-ci ne sont pas chiffrées à leur juste montant. Ou bien elles ne sont pas incluses dans ce cout, et la participation de la ville doit venir juste compléter les 10,2M€ de dépenses de ‘équipements.

Ce CRACL est totalement farfelu, et je ne comprends même pas que vous osiez nous le présente ainsi.

Pour conclure, les comptes que vous nous présentez ce soir sont inquiétants : nous avions laissé il y a deux ans une situation stable pour la CODEVAM, consécutive aux corrections dues à une gestion erratique avant 2014. Deux après, vous avez réussi à mettre la CODEVAM et certaines de ses opérations en danger. Rien que cela !

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans Colombes
commenter cet article

commentaires

NAS1506 02/05/2017 15:04

Bonjour Mr Chaimovitch

Des nouvelles du projet Gymnase zac Charles de Gaulle ? sera t-il finalement maintenu ? si non savez-vous par quoi il sera remplacé ?

patrick 30/06/2017 13:48

J'ai soulevé la question du maintien du groupe scolaire et donc du gymnase lors du CA de la CODEVAM. Je l'ai publiquement reposé hier soir en conseil municipal. N. Gouéta a confirmé que le projet de groupe scolaire est abandonné. Pas d'information sur ce qui viendra à la place: équipements ou logements?. Je pense que le municipalité n'est pas prête pour le moment mème si elle travaille sans doute sur plusieurs pistes. En cas d'abandon d'un équipement ou/et de son remplacement par du logement par exemple, cela conduit à modifier administrativement la ZAC, donc ce ne sera pas tout de suite. Si le groupe scolaire est remplacé par un autre équipement, il faut alors être attentif.
Cordialement
patrick Chaimovitch

Nas1506 13/12/2016 10:58

Bonjour Mr Chaimovitch,

Nous souhaitons acheter notre résidence principale dans le nouveau programme Marignan de la zac Charles de Gaulle. Les projets de gymnase et d'école prévus dans l’îlot 7 nous confortent dans notre choix de venir s’installer à colombes. En lisant votre cornique je comprends que le projet de gymnase risque d'être annuler ? La réalisation de ces deux projet est prévue pour quel horizon exactement ?

Sachez que votre blog nous aide à y voir mieux dans ce brouillard de projet de cette zac :-)

Nas

Patrick Chaimovitch 20/12/2016 23:13

mes excuses pour le retard apporté à interrogation. J'avoue avoir été pas mal pris par d'autres sujets. De mémoire le groupe scolaire est maintenu, mais pas le gymnase. Il faut que je vérifie. Je vous réponds bientôt.

Patrick Chaimovitch