Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 14:34

L’usage du vélo est un enjeu en termes de déplacement, de pollution, de santé, de bruit, de sport et de loisirs. Il ne s’agit pas de supprimer la voiture, souvent utile, mais d’en réduire l’usage quand elle n’est pas indispensable, d’autant qu’un vélo coute moins cher qu’une voiture. En fait le vélo est plus respectueux de l’environnement que la voiture. En plus cela fait gagner du temps et de la place quand la circulation est engorgée. Il devrait s’agir d’une priorité municipale de promouvoir l’usage des 2 roues, de créer des aménagements cyclables sécurisés, de proposer des services aux cyclistes, ou de la location temporaire du type Vélib. Alors que le périmètre du Vélib’ pourrait s’étendre à Colombes, N. Goueta refuse de participer aux études en cours auxquelles adhèrent toutes les villes du département sauf 2, cela pour des raisons politiciennes. Nous avons questionné N. Goueta lors du dernier conseil municipal sur ce sujet.

Patrick Chaimovitch, Samia Gasmi.

http://www.patrick-chaimovitch.org/2016/09/conseil-municipal-du-22-septembre-2016-question-orale-du-groupe-eelv-sur-velib.html

NB: la réponse de N Goueta à la question posée au conseil municipal (cf le lien ci-dessus) est stupéfiante et politicienne: stupéfiante car elle ne voit pas le lien entre les pratiques des circulations douces et la pollution de l'agglomération parisienne, renvoyant cette question à la pollution aux Etats-Unis et en Chine. au passage, elle s'en prend à moi en m'accusant de ridiculiser l'écologie, et en considérant que ces discussions sont piccrocholines. Elle s'oppose aussi à l'installation de stations Vélib' car cela supprime des places de stationnement, alors qu'un des enjeux est la diminution de la place de la voiture au profit des autres modes de déplacement, y compris la marche en élargissant les trottoirs ou en partageant les rues entre voitures et vélos. Enfin la position de N. Goueta est extrêmement politicienne car elle met cette question en relation avec le débat sur les berges de Seine à Paris. Il est vrai que j'avais été le seul élu à voter contre le vœu municipal s'opposant à l'aménagement des berges à Paris.Son problème ce n'est pas la santé des Colombiens, c'est Anne Hidalgo. C'est petit.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans Colombes
commenter cet article

commentaires