Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 22:18

La ville de Colombes a signé en 2013 « le contrat de bassin Seine centrale urbaine ». Bien avant, dès 2009, elle s’est engagée dans la suppression des produits phytosanitaires dans la gestion des espaces publics, bien avant que la loi, dite loi Labbé, député écologiste, ne rende obligatoire cette mesure. Nous sommes satisfait que sur ce point il y ait continuité d’une politique publique essentielle pour la santé des Colombiens. Sachez que l’association des amis de la nature est également signataire de la charte depuis 2013 également.

A l’échelle du contrat de bassin, l’association Espace, reconnue dans tout le département, et même au-delà, aide la ville à élaborer  et mettre en œuvre des audits, plans de gestion, actions de formation des agents, et d’information des administrés, dans le cadre de la charte « zéro phyto ».

En commission, le conseiller municipal en charge de l’écologie urbaine nous a indiqué qu’il restait à traiter les cimetières et les terrains de sport.

Nous approuvons évidemment la signature de cette charte par la ville. Peut-être une question : la commune peut procéder elle-même au diagnostic de l’état phytosanitaire des secteurs faisant encore l’objet de traitements chimiques. Pouvez –vous nous dire si vos service sont organisés pour cela ou bien si vous ferez appel à un prestataire, voire à l’association Espace ?

Pour conclure, nous souhaitons que cette charte fasse l’objet d’une évaluation annuelle devant le conseil municipal.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires

Recherche