Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 08:02

Cette délibération fait mention du rôle du facilitateur quant au repérage des publics éligibles à la clause d’insertion dans les marchés de travaux autour du projet EOLE en lien avec l’ensemble des partenaires de l’emploi. De quels partenaires parle-t-on puisque depuis votre arrivée vous en avez fait disparaître deux: Le PLIE et la Maison de l’emploi de Colombes dont nous avons appris la fermeture au 1er janvier 2017.

Dans un contexte économique dégradé et avec un taux de chômage ayant dépassé la barre des 10% en France, alors que la question de l’emploi est au cœur des préoccupations de tous les français, une relance active des politiques de l’emploi est plus que nécessaire.

C’est dans ce contexte la ville de Colombes, qui comptabilise à ce jour un taux de chômage de plus de 8,8% avec + de 6200 demandeurs d’emploi de catégorie A, a fait le choix, vous avez fait le choix de la fermeture brutale et définitive de la maison de l’emploi. Cette fermeture marque le signe d’un manque d’ambition pour notre territoire, mais aussi de l'abandon des demandeurs d'emplois à leur sort.

Vous me répondrez sans doute que c’est une prérogative régalienne de l’état, au même titre que la sécurité d’ailleurs ! Or depuis plus de trente ans les collectivités ont compris la nécessité d’agir au côté de l’Etat contre ce fléau qu’est le chômage. Elles se sont donc emparées du sujet en offrant ainsi un service de proximité aux demandeurs d’emploi ainsi qu’aux entreprises qui s’installent sur leurs territoire et pour qui le recrutement local est un enjeu majeur. Les collectivités locales ont donc un rôle à jouer dans la crise que nous traversons, Leur rôle est à la fois incontournable et complémentaire à celui de l’Etat.

Fermer la maison de l’emploi c’est renoncer à lutter aux coté de nos demandeurs d’emploi.

C’est aussi mettre à mal l’attractivité économique de notre ville.

Alors même que cette maison de l’emploi à fait largement ses preuves, vous en conviendrez et les chiffres des bilans en attestent.

La ville de Colombes est l’une des plus affectées de la boucle nord des Hauts de Seine et cela malgré les richesses de notre département. C’est pour cela que nous n’avons pas le droit de reculer sur ce sujet.

Vous avez, dans les mêmes conditions, supprimé le PLIE en 2015 (plan local d’insertion pour l’emploi) dispositif d’insertion des plus éloignés de l’emploi, financé par les fonds européens.

Lorsque je vous ai saisi de cette question en conseil d’administration du CCAS où il nous a vait été annoncé la suppression du poste de référent PLIE en charge d’accompagner les personnes les plus exclues du marché de l’emploi, vous m’aviez répondu, Madame Goueta, que « gérer des fonds européens était trop complexe » ! La gestion des fonds européens est complexe pour qui justifier des dépenses est complexe, En effet l’Europe exige la justification du moindre centime dépensé. Je veux bien vous croire Madame Goueta sur ce sujet, il vous est souvent difficile de justifier vos choix lorsqu'il s’agit de le faire comptablement, en atteste votre choix de faire payer les TAPs aux Colombiens sans pouvoir nous faire la démonstration budgétaire de cette nécessité et cela malgré nos demandes répétés lors des précédents conseils municipaux.

Plutôt que de permettre à notre ville de s’inscrire dans une véritable stratégie de développement économique au service de la création d’emploi, vous avez fait le cheminement inverse en démantelant nos services de proximité, nous ramenant ainsi au siècle passé.

Nous faisons le constat qu’aucune rationalité, ni économique, ni sociale ne pourrait justifier une telle décision.

On peut donc aujourd’hui se poser la question du devenir de la mission locale que vous présidez dans ce processus de démantèlement orchestré de nos outils de la politique locale de l’emploi. Ce qui reviendrait à abandonner cette fois ci la jeunesse colombienne qui penne à trouver un emploi durable.

Samia Gasmi

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick
commenter cet article

commentaires