Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 23:37

Comme pour le vote du budget primitif, la restitution des comptes liées à l'activité municipale en 2016 est en trompe l'œil. Car si les chiffres sont réels, les éléments que vous présentez dans le rapport de présentation sont partiels et partiaux.

je ne décrirai pas la masse financière des opérations qui avaient été inscrites au budget primitif ou reportées de l'année précédente pour être au final annulée. Ce sont près de 60M€ de dépenses et 16 M€ de recettes qui ont été annulées. Je m’interroge sur la manière dont le budget primitif a été bâti et m’inquiète sur la fiabilité du BP 2017 au vu de ces importantes annulations de crédits.

Je préfère évoquer les résultats que vous présentez.

Pour la section de fonctionnement:

Les recettes de fonctionnement progressent de 17,4 M€ passant de 151 M€ en 2015 à 168,4M€ en 2016: formidable pourrait-on dire, sauf que cette progression correspond pour l'essentiel à l'augmentation massive des impôts locaux (taxe d'habitation et foncier bâti pour l'essentiel) et des taxes qui sont passés de 90,2M€ en 2015 à 107,8M€ en 2016. Vous avez combiné cette hausse de la fiscalité locale à une diminution importante des dépenses de fonctionnement de l'ordre de 8,7M€: en effet les achats et charges externes sont passées de 28,7M€ à 20M€ soit des économies auxquelles s'ajoutent la baisse des dépenses de personnel à hauteur d’un demi-million environ avec une précarisation accrue par le biais de contrats de courte durée. Enfin, je relève ce qui me semble être une anomalie mais peut-être pouvez-vous vous corriger mon propos sur ce point: vous chiffrez la DGF à 15,3M€ (180 € par habitant pour 85 338 habitants) alors qu'elle se montait à 28,8M€ (chiffres du ninistère des finances) l'an passé: Vous écrivez que l’Etat a diminué en 2016 la DGF de 2,6M€ (p 15 du rapport de présentation). Dont acte, Mais alors comment expliquer cet écart de 13,5M€. Cela me semble bizarre.

Examinons rapidement la section d'investissement:

Les recettes d'investissement sont en chute de 5M€, passant de 99,2M€ en 2015 à 92,4M€ en 2016. Comment expliquer cette baisse substantielle de recettes d'investissements: pour 2 raisons toutes simples: comme vous avez diminué les investissements sur la ville en 2016 (mais vous vous rattraperez visiblement les prochaines années), les subventions et le FCTVA sont mécaniquement en baisse respectivement de 2,5M€ et de 1,8M€.

Le fond de compensation de la TVA (FCTVA) est passé de 4,1M€ en 2015 à 2,3M€ en 2016. Cette chute spectaculaire de 78% reflète l’abandon des investissements de la ville en 2015 que je viens d’évoquer.

Concernant les dépenses d'investissement, elles s'établissaient à 80,2€ en 2015, les crédits ouverts se montent en 2016 à 77,6M€ soit une diminution de 2,6M€ incluant les remboursements d'emprunts renégociés favorablement compte-tenu des faibles taux d'intérêt à hauteur de 600 000€ passant de 21,5M€ à 20,9M€. Sur le budget principal, la ville a dépensé en 2016 49,8M€ soit seulement 64% de l’investissement. Comme les dépenses d'équipement ont progressé de 3,5M€ (30M€ à 33,5M€), je me dit qu’heureusement qu’il y a eu l’arc sportif car sans les acquisitions de Thalès (20,3M€) les dépenses d’investissement auraient à peine atteints la moitié des dépenses inscrites.

Je note que l’équipement de la police municipale représente 10% de l’investissement. Ah si tous les services pouvaient avoir une telle progression d’équipement en 3 ans.

Enfin, un mot sur la dette:

le rapport n' a pas été transmis au membres du conseil et a été déposé sur table. L'opposition qui n'a pas pu en prendre connaissance a refusé d'en débattre. Ce point est de fait reporté au conseil municipal du mois de juin!!

 

VOTE: j'ai voté contre les résultats financiers de la majorité municipale pour l'exercice 2016.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires