Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 19:42

Délia Toumi et Patrick Chaimovitch tiennent à remercier les 502 électeurs du 1er tour des élections législatives (2,13 % des suffrages exprimés) dans la 1ère circonscription des Hauts-de-Seine qui nous ont accordé leur confiance et ont souhaité soutenir avec force les idées écologistes que nous défendons.

Ce scrutin s’est produit dans un contexte inédit où l’électorat a manifesté son souhait profond de renouveler tant la classe politique que les pratiques des partis. Les électeurs ont tranché dans toute la France en faveur du parti présidentiel mais aussi ont manifesté leur défiance par une abstention inhabituelle.

Notre résultat, et plus globalement celui des différents candidats se réclamant de l’écologie, s’il est certes insuffisant, est un signal clair en faveur du renouvellement démocratique de la représentation politique, et en même temps un appel à plus d’écologie comme levier d’égalité entre les citoyens. Il montre que le besoin d'écologie dans les politiques publiques est toujours aussi fort et que Gennevilliers-Ecologie et Europe Ecologie- le Verts demeurent aux yeux des électeurs comme étant les mieux à même de porter des politiques respectueuses de l'homme et de son environnement parmi la floraison d’étiquettes écologistes.

Au soir du 1er tour de l’élection présidentielle, nous avions pris position en faveur d’Emmanuel Macron afin de faire barrage au Front National et ses idées xénophobes, anti-européennes et de repli sur soi. Nous avons défendu le 11 juin une candidature de gauche et écologique, afin que les questions d’environnement, de transition énergétique, d’éducation, de logement, de mixité sociale soient représentées à l’Assemblée Nationale.

Dans notre circonscription se retrouvent désormais en lice pour le second tour la candidate du PC et celle de LREM. Nul ne « possède » les voix des électrices et des électeurs qui sont libres et responsables. Mais des démocrates engagés ne peuvent rechigner à faire connaître leur position et à l’expliquer.

Pour les écologistes de graves questions sont encore pendantes et ont été totalement absentes du programme de la candidate LREM : dérèglement climatique, préservation des libertés individuelles, garantie du dialogue social. Nous pensons que des avancées doivent être mises en œuvre sur le scandale de la pollution de l’air et la lutte contre les lobbies industriels. Nous attendons une ambition plus forte et une clarification de la feuille de route de Nicolas Hulot en matière d’environnement. Comme tous les démocrates et les défenseurs des libertés, nous demandons le retrait du projet visant à pérenniser l’Etat d’urgence dans le droit commun, et restons attentifs à ce la justice sociale progresse dans nos villes et nos quartiers.

Pour le second tour, nous appelons à la mobilisation pour défendre les valeurs de la gauche et de l’écologie qui ne peuvent être absentes de la représentation nationale, d’autant qu’une très large « majorité absolue » est annoncée pour le parti LREM. Pour cette raison, parce que le Parlement a besoin de pluralisme des idées, nous choisissons de voter en faveur de la candidate de gauche.

Au-delà de ce vote, avec Europe Ecologie-les Verts et Gennevilliers Ecologie, nous appelons les citoyens à rester mobilisés dans les temps à venir, pour favoriser le vote de lois allant dans le sens d’une écologie des solutions face aux urgences écologiques et sociales.

 

Délia Toumi et Patrick Chaimovitch

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans démocratie
commenter cet article

commentaires

Recherche