Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 16:24

Mardi dernier se tenait le Conseil d'Administration  de la CODEVAM, SEM d'aménagement de la ville de Colombes.

Lors du CA de juin 2016, il y a juste un an,  j'avais fait un certain nombre de remarques sur les chiffres de l'exercice 2015 (cf sur mon blog mon intervention au conseil municipal de juin 2016) et en particulier j'avais été étonné du fait que les produits d'exploitation étaient négatifs . On m'avait alors expliqué et sur-expliqué que j'avais tord. Sauf que je savais que j'avais raison. 

Lorsque j'ai examiné les documents de l'exercice 2016 présenté mardi, je me suis aperçu que les montants votés en 2015, sauf par moi, avaient été modifiés. Evidemment, j'ai posé la question en CA: mais pourquoi avez-vous modifié les comptes votés? Explication: immédiatement après le CA de l'an dernier, les comptes votés  ont été modifiés en vue de l'Assemblée Générale de la CODEVAM qui suivait de quelques jours le CA sans que les administrateurs en soient informés.Et les produits d'exploitation sont devenus positifs en une pirouette  Et comme je n'assiste pas à l'AG, le secret a été bien gardé.  A noter que ces comptes ne sont pas obligatoirement soumis au conseil municipal et que je m'étais envoyé paître lorsque j'avais soulevé ce point en conseil municipal.

.Il a fallu que j'évoque ce point mardi soir pour qu'on me réponde que les comptes avaient été "corrigés" à la suite de mes remarques pertinentes. CQFD. .Les comptables et les responsables de la CODEVAM avaient tord et j'avais parfaitement raison sur la présentation du compte d'exploitation de la SEM.  Un an après, ils le reconnaissaient. 

Et comme j'ai fait de nouvelles remarques sur les comptes 2016, je ne doute pas qu'ils puissent à leur tour faire l'objet de "rectifications".

Je constate avec plaisir l'utilité de la présence d'un administrateur issu de l'opposition municipale qui fait correctement son travail.

Et je comprends que la maire de Colombes refuse à l'opposition le droit de siéger au CA de la nouvelle SPL créée au Conseil municipal de mai dernier : ça empêcherait de faire ses comptes discrètement en famille. L'opacité, il n'y a que ça de vrai pour certains.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires