Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 13:20

Tout d'abord, il est important que les Colombiens sachent qu'en un an, vous avez délivré et êtes en train d’instruire des permis de construire pour près de 1 200 logements collectifs dans le diffus, auxquels il faut ajouter les 300 logements de la seconde tranche de la ZAC de la Marine, et les 500 logements de la ZAC Charles de Gaulle Est. Nous en sommes à des livraisons de près de 2 000 logements dans les prochaines années

Avant d’être un projet sportif, la ZAC dont il est question ce soir est un projet immobilier. Il faut que les Colombiens l’entendent et le sachent. Ce ne serait pas très important si vous ne construisiez pas 2 000 autres logements ailleurs dans Colombes. Car avec la ZAC de l’Arc Sportif, vous explosez le nombre de logements neufs sur notre ville.

En 2014, Colombes avait 84 392 habitants : avec tous vos programmes immobiliers autorisés - je tiens la liste à disposition -  et ceux que vous allez encore autoriser dans les 3 prochaines années, ce sont près de 9 000 nouveaux habitants qui vont arriver à Colombes : Ainsi, nous passerons dans quelques années à environ 90 000 habitants  puis progressivement à 95 000 habitants. Je me souviens quand vous étiez dans l’opposition et que vous sautiez comme un cabri quand nous visions à travers le PLU et le PLH un objectif de 90 000 habitants. Désormais, plus d'hésitation: bétonnage et densification sont les deux mamelles de votre mandature.

Concernant le traité de concession: le traité est assez classique et correspond à la fois aux dispositions légales et aux éléments du dossier de réalisation que vous avez voté en décembre 2016.Je rappelle que le montant des équipements publics de la ZAC s'élève à 60M€ pour un bilan de 143M€, soit 42% des dépenses.

concernant les travaux de dépollution et de démolition: le bilan fait apparaitre une dépense pour l'aménageur, c'est-à-dire la SPL, de 4,5M€ en 2017. Dans le même temps, la délibération 49 relative à la liste des marchés publics passés au 1er semestre de cette année indique une dépense de 1M€ à la charge de la ville pour dépollution et démolition de l'ilot Cook. Est-ce à dire que dans un cas c'est l'aménageur qui paie, dans l'autre la ville. Pourquoi cette différence de traitement?

Concernant les subventions et participations: j'ai noté la subvention du conseil départemental de 3M€. La participation de la commune s'élève à 5,5M€ au titre des équipements, et la rémunération de l'aménageur à 6M€ soit 4,18%. A titre de comparaison, dans le CRACL que nous venons de voir sur la ZAC Charles de Gaulle Est, la rémunération de l'aménageur est de 3,85%. La différence est d'environ un demi-million que votre nouvelle SPL va encaisser. Beau cadeau de lancement. Mais il est vrai que c'est moins que pour la 2eme tranche de la Marine, où la rémunération de la CODEVAM atteint 10,8%. Il est vrai que le montant du bilan est multiplié par 14 dans la ZAC de l'arc Sportif. Question d’échelle.. Ceci explique sans doute cela. En tout cas, cela n'a rien de rationnel ni de raisonnable.

Dernier point, c'est la désignation de l'aménageur: alors que vous présentez des comptes positifs pour la CODEVAM, vous vous acharnez à créer une SPL, et à lui confier l'aménagement de la ZAC Arc Sportif. Il parait évident, sous les réserves que j'ai émises tout-à- l'heure sur vos présentations des comptes de la ZAC Charles de Gaulle et de la concession Barbusse, que la CODEVAM est en situation de porter la ZAC Arc Sportif. Naturellement, il faudrait embaucher, car à part votre mari qui y travaille à titre bénévole, il n'y a plus de chargés d'opérations. Je m'étais inquiété avec mes collègues de l'opposition à la création de la SPL. nous avions raison de nous méfier de vous à ce sujet.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick
commenter cet article

commentaires