Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 15:19

L. Trupin, élu d’opposition du modem et ancien colistier de N. Goueta aux élections municipales entre les deux tours en 2008, et D. Butaye, « apparenté Modem » comme il l’écrit lui-même sur son blog (je ne comprends pas bien la signification de cet apparentement pour un non élu) et ancien conseiller municipal de N. Gouéta, ont lancé une campagne  pour le maintien du Métro-Racing92 à Colombes.

Tout d’abord, il est étonnant qu'un vrai libéral comme l'est L.Trupin s’oppose à la stratégie financière du Racing et de son président  (je rappelle que le Racing  est une Société Anonyme Sportive Professionnelle), comme quoi en ces temps de crise du capitalisme mais pas du Racing, les valeurs chancellent…

Ensuite, le Modem ne dit pas la vérité en affirmant que la municipalité a refusé les propositions de J.Lorenzetti, président du club de rugby. Tous ceux qui s’intéressent sérieusement à ce dossier savent que le Racing cherchait un nouveau point de chute un peu partout en Ile-de-France, car les demandes du club en terme de desserte en Transports collectifs  à Colombes  étaient impossibles à mettre en œuvre dans un délai court, qu’il s’agisse du T1 ou de l’amélioration de la ligne Saint-Lazare aux heures de matches et de spectacles souhaitées. Et c’est pourquoi toute l’équipe municipale travaille activement sur différentes hypothèses qui doivent être vérifiées les unes et les autres, mais dont l’idée directrice a été évoquée par P. Sarre lors du dernier conseil municipal.

Pour discuter, il faut être deux ; et visiblement, M. Lorenzetti ne souhaitait plus discuter pour maintenir le Racing à Colombes, si ce n’est le temps de sa négociation avec les maires de  Nanterre et de Puteaux pour construire un ensemble immobilier comprenant un stade aux Bouvets.

Si cet équipement se réalise, en tous les cas, le Racing restera environ 4/5 ans (le temps des cessions, des études et des chantiers) à Colombes.

Enfin, il faut redire que l’opposition  municipale, depuis un an, est représentée systématiquement dans la plupart des structures et commissions mises en places par la municipalité ou d’autres collectivités associant la commune, ce qui n’existait pas ou si peu auparavant. A ce titre, M. Trupin participe aux travaux du syndicat mixte Yves du Manoir et connaît les efforts de chacun pour trouver une solution  au devenir du Stade Yves du Manoir. Et il était présent à la séance du 04 mai où l’idée de l’accueil de la Fédération Française de Handball et de surfaces consacrées aux équipes nationales, avec une candidature française aux championnats d’Europe et du Monde, a fait consensus, ce que ne semble pas avoir remarqué L.Trupin.

C’est tellement vrai que ce matin, on pouvait lire dans l’Equipe.fr (05/05) le billet suivant :

Hand - Une salle de 15.000 places à Colombes

"A la place du stade Yves-du-Manoir, où le Racing-Métro 92 continuera d'évoluer jusqu'à la construction de son nouveau stade, le conseil général des Hauts-de-Seine et la ville de Colombes ont décidé de construire une salle de 15 000 places. Y seront intégrés les bureaux de la Fédération française de handball.

Le budget n'a pas encore été défini, mais le concours d'architecte sera lancé d'ici quatre mois. Les travaux seront entièrement financés par les collectivités. La FFHB va donc mettre en vente son siège de Gentilly et la somme récoltée (entre 1 et 1,2 millions d'euros) sera sa seule contribution au projet. Dès 2014, la France se portera candidate pour organiser un Championnat d'Europe (2016) ou le Mondial l'année suivante".

Finalement, sa campagne est hors jeu.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires