Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 08:31
 PARIS, 5 mai 2009 (AFP) - 12h15 -  L'ex-magistrate Eva Joly, deuxième de liste en Ile-de-France d'Europe-Ecologie pour les européennes, a dénoncé mardi la "proximité" des opérateurs de téléphonie mobile avec le pouvoir, jugeant que leurs intérêts financiers étaient "néfastes" à la santé des consommateurs.

Estimant que le "Grenelle des ondes" démarré le 23 avril sous l'égide de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot semblait "verrouillé", la co-listière de Daniel Cohn-Bendit a déclaré lors d'une conférence de presse que "l'Europe est l'instance adéquate" pour régler la question des antennes relais "parce qu'il y a une trop grande proximité entre le pouvoir et les opérateurs en France".

"L'Europe est construite autour de l'intérêt des Européens et non pas des intérêts financiers de Bouygues et des opérateurs de téléphonie", a-t-elle encore dit, soulignant les rapports entre Nicolas Sarkozy et Martin Bouygues. Elle a notamment cité les "cadeaux faits" à la télévision privée avec la fin de la publicité à la télévision publique décidée par le chef de l'Etat.

"Cette proximité est néfaste aux intérêts des citoyens", a-t-elle ajouté alors que "les liens entre l'exposition aux ondes et les cancers" sont reconnus et qu'"avec quatre milliards de téléphones, c'est le plus grand problème de santé publique à affronter" aujourd'hui.

Il est "hallucinant de penser que ce ne sont pas nos ministres qui imposent des règles de prudence mais des simples particuliers sans moyens", a lancé Mme Joly, en présence d'Etienne Cendrier de l'association Robin des Toits qui se bat contre les risques pour la santé de la téléphonie mobile et a subi plusieurs procès.

Il faut "cesser de faire la dissociation parfaitement artificielle entre antennes relais et téléphones portables, ça marche ensemble, c'est un tout sur le plan scientifique", a-t-il dit. M. Cendrier demande la réduction de la puissance des antennes relais à 0,6 volt par mètre, un moratoire sur l'UMTS (3G) et l'abandon du Wi-Fi.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans environnement
commenter cet article

commentaires