Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 00:30
Vidéosurveillance, fichage, empreintes génétiques, écoutes, puces électroniques, hadopi... Dans les régimes démocratiques, les différentes techniques d’intrusion dans la vie quotidienne des individus se multiplient au nom de la lutte contre « les nouvelles menaces ».

Les sociétés démocratiques ont accepté que leurs droits et libertés soient peu à peu amputés par des dispositifs de surveillance de plus en plus sophistiqués. Ces atteintes à la confidentialité des individus sont petit à petit rognés par les sphères de la communication ou du commerce.


A l’instar du Patriot Act ( adopté sous le coup de l’émotion au lendemain des attentats terroristes du 11 septembre, il donne aux agences fédérales américaines des pouvoirs extraordinaires pour perquisitionner des propriétés privées, saisir des documents confidentiels et mettre sous écoute des lignes téléphoniques. Le tout en contournant les protocoles judiciaires en vigueur) ou du projet Echelon (Les États-Unis et quatre de leurs alliés privilégiés ont déployé un gigantesque réseau d’écoute électronique capable d’intercepter les télécommunications du monde entier. Depuis la fin de la Guerre froide, ce dispositif ultrasecret connu sous le nom d’Echelon est de plus en plus utilisé pour des opérations d’espionnage économique), les Etats ont construit et imposé une définition de l’ennemi de plus en plus floue, tellement floue qu’elle a permis et permet tous les abus, le seuil de tolérance à l’égard de la surveillance ne cessant de baisser.

De ce fait la surveillance de la délinquance a comme objectif politique de rendre la société disciplinée, obéissante, reliant ainsi surveillance et sécurité, individu et société. Pour lutter efficacement contre les délinquants et par extension les fraudeurs, cette surveillance vise si possible la perfection. Ce perfectionnisme fait appel aux sciences et techniques de notre époque, comme par exemple la biométrie, pour aboutir à un nouvel ordre intérieur et à un meilleur contrôle social.


Pour être mise en œuvre, cette stratégie, car c’en est une, a besoin de leviers. C’est ainsi que les questions de criminalisation sont, média aidant, fortement dramatisées depuis quelques décennies, provoquant en réaction une sorte « d’état d’urgence sécuritaire », nécessitant une guerre totale et globale contre l’insécurité.


On pourrait espérer qu’avec plusieurs millions de chômeurs et de précaires, l’Etat s’attaquerait à l’insécurité sociale. Non, sa marque de fabrique, c’est l’insécurité contre les catégories sociales reléguées.

On pourrait penser qu’avec les crises climatique et énergétique, l’Etat chercherait des solutions globales. Encore tout faux.

I
l faut cri-mi-na-li-ser, surtout les plus pauvres. Une culture de la sécurité s’est ébauchée, au niveau européen (Schenguen), au plan national, jusque dans la cité. Petit à petit, pour faire face à la mondialisation libérale, ce sont les flux migratoires qui ont été mis sous surveillance, tous ces étrangers réfugiés économiques, climatiques ou fuyant les bouchers locaux qui s’amusent avec les armes vendues par les pays riches.

« L’étranger », avec « son faciès de pas vraiment de chez nous », est devenu l’ennemi, le terroriste depuis le 11 septembre 2001, et forcément le délinquant de nos quartiers. Il a des papiers français : forcément des faux papiers trafiqués par des complices, car pas de criminel sans complice.


On devine peu à peu que les véritables questions soulevées relèvent de l’équilibre entre droits de l’homme, libertés publiques et privées, et droits des citoyens. C’est juste la question de la démocratie à laquelle nous sommes de plus en plus confrontés. La vidéosurveillance participe de ce débat qui ne peut qu’être citoyen, partagé par le plus grand nombre.


http://bugbrother.blog.lemonde.fr

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/04/30/a-quoi-sert-la-videosurveillance/

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/09/08/videosurveillance-ou-videodiscrimination/

http://picasaweb.google.com/zapatista.fr/AffichesCollectifDemocratieEtLibertes#

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/09/15/hortefeux-fustige-la-videosurveillance-dont-il-a-fait-lobjet/


Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans démocratie
commenter cet article

commentaires