Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 00:48

rama-yade-copie-2.jpgRama Yade, comme d’habitude, cherche plus à se faire voir et valoir qu’à montrer son efficacité comme secrétaire d’Etat, que ce soit hier aux droits de l’homme, aujourd’hui au sport.

Elle a été l’une des rares dignitaires UMP à défendre les incroyables avantages fiscaux des sportifs et de leurs clubs. Au nom de la concurrence, du sport bling-bling et de l’argent facile.

Le 29 octobre dernier, dans le cadre de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), les députés ont voté la suppression d’un avantage fiscal accordé aux sportifs professionnels, en grande majorité des footballeurs, au titre du droit à l’image. Proposée par des députés UMP, soutenu par la gauche et les écologistes, la ministre R. Bachelot et le ministre Woerth, la mesure n’avait rencontré que la ferme opposition de … Rama Yade qui a déclaré alors dans un communiqué, que “tout arrêt brutal qui aura immanquablement des effets désastreux et durables pour le sport professionnel français”.

Pour mémoire, on a assisté déjà à un drôle pas de deux entre la ministre et sa secrétaire d’Etat.

Concrètement, la mesure mettait  fin à des exonérations fiscales liées au «droit à l'image collectif» (DIC) des sportifs au 31 décembre 2009. Ce dispositif voté en 2004 était censé disparaître en 2012. Ces exonérations «n'ont pas empêché les départs massifs vers l'étranger des joueurs de Ligue 1» de football, avait  déclaré la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Une déclaration en totale contradiction avec celle de Rama Yade, qui a estimé dans un communiqué que «le DIC a démontré son efficacité puisqu'il a permis de retenir ou de faire revenir certains joueurs professionnels en France »

La proposition a été finalement adoptée malgré le soutient à R. Yade de David Douillet et Jean-François Lamour.Au moment où l’on commençait à traiter de fiscalité et de retraite, celle-ci déclarait « qu’elle ne voudrais pas expliquer aux gens qui souffrent qu’on va leur ôter leur rêve ou leur distraction ».

Au-delà de l'image déplorable du sport-bizness que nous montre l’équipe de France, l’attitude de Rama Yade qui fait appel « à la décence des Bleus en temps de crise » paraît bien lamentable. Cela tient plus du registre de la communication et de la démagogie, donc de l’inconsistance et de l’incompétence, que de l’efficacité politique. Symbole pas encore déchue  du sarkollywood, fâchée avec nombre de responsables de fédérations sportives, on se demande au final à quoi sert Rama Yade ?

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans société
commenter cet article

commentaires