Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 00:55

Cécile Duflot (Verts) a appelé jeudi à ne pas "pas faire d'amalgame entre pédophilie et homosexualité" à propos du livre de Frédéric Mitterrand où celui-ci relate ses expériences de tourisme sexuel estimant que s'il y a ambiguïté il faut "lui poser la question simplement".

« Effectivement je pense qu'il est éminemment condamnable que des Européens aillent dans les pays du Sud profiter de la détresse et de la prostitution forcée des enfants mais il n'a pas écrit un livre en expliquant ça", a déclaré la secrétaire nationale des Verts sur Europe 1.

"Si c'est ce cas-là disons-le et je pense que lui il en tirera les conséquences tout seul, si ce n'est pas le cas, il ne faut pas faire d'amalgame, c'est un danger permanent et ça a stigmatisé les homosexuels pendant des années",.

"Il faut faire la différence entre un livre et la réalité", a-t-elle ajouté. Indiquant avoir lu le livre du ministre de la Culture "La mauvaise vie" à sa sortie en 2005, elle a affirmé y avoir vu "un témoignage assez triste et désespéré sur sa vie". "Ce qu'il dit dans le livre, c'est qu'il est homosexuel et que ce n'est pas une chose évidente pour lui à vivre".Elle s'est par ailleurs étonnée "d'une polémique aussi somptueuse quatre ans après". Selon elle, "s'il y avait des choses absolument inimaginables et qui montraient qu'il y avait des faits condamnables il fallait le dire à l'époque". Maintenant si c'est "ambigu, il suffit de lui poser poliment
et simplement la question", a-t-elle dit. "Il suffit de clarifier les choses tranquillement avec lui" et "il le fera, je pense".

Toujours du côté des Verts, Daniel Cohn-Bendit a jugé "minable" l'attaque de Benoît Hamon sur Frédéric Mitterrand jugeant que "le PS est à la remorque du Front national".
"Tout le monde parle du livre sans l'avoir lu. Moi je l'ai lu, ce n'est évidemment pas beau ce qu'il y a dedans, c'est un livre terrible. Mais c'est une thérapie publique, c'est courageux de la part de Mitterrand, je respecte sa démarche", explique l'ex-leader de Mai 68 qui a récemment critiqué le soutien du ministre de la Culture au réalisateur Roman Polanski.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans société
commenter cet article

commentaires