Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 12:53

Legis_Poursi_affR39_juil10_MDWokminus.jpgLe Conseil constitutionnel avait annulé les résultats de la législative partielle dans la 10e circonscription des Yvelines, historiquement très à droite, qui avait vu en septembre dernier la victoire d'extrême justesse de l'UMP Jean-Frédéric Poisson (5 voix !) sur la candidate Anny Poursynoff (Europe Ecologie).

 Cette élection législative partielle avait été rendu nécessaire par la décision de Christine Boutin de ne pas reprendre son siège de député après son départ du gouvernement.

 Les recomptages n'ont donné finalement qu'une voix d'avance au député UMP. Surtout, un tract distribué la veille du scrutin et signé de Gérard Larcher, maire de Rambouillet et président du Sénat, affirmait que les Verts avaient voté le Grenelle de l'Environnement alors qu'ils n'avaient pas pris part au vote. Une affirmation jugée de nature à fausser le scrutin.

Une nouvelle élection législative a donc été organisée qui a donnée  Anny Poursinoff, victorieuse du scrutin avec 51,72 % des voix.

 Vous trouverez ci-dessous le discours qu'elle a prononcé hier  soir devant les électeurs de la 10e circonscription des Yvelines.


Bonsoir,

Je veux dédier ce magnifique résultat aux militants de nos différents partis. Nous avons su additionner nos talents, pour la cause d’une politique, qui met l’humain et son environnement, au cœur de ses préoccupations.

Merci à Didier mon allié gauche qui a su mobiliser ses camarades socialistes, jusqu’à Martine Aubry. Merci à Jean Luc Mélenchon, Vincent Lietchi, Pierre Dejean qui nous ont rejoints au deuxième tour.

Parmi les talents, je veux souligner la capacité d’écoute et de dialogue qui permet d’entendre l’autre pour que chacun puisse évoluer, s’enrichir dans un débat honnête. Je veux aussi souligner le talent de Pascal Zabu qui dans ses vidéos a montré l’important de cette campagne : le plaisir que nous avions à rencontrer les gens dans la rue, pour parler avec eux et leur transmettre nos convictions.  Car des convictions, nous en avons ! Je les résume en trois mots lourds de sens : justice sociale et environnementale.

Nous avons des valeurs à défendre, qui s’appellent dignité humaine, respect de l’autre, ces valeurs nous refusons qu’elles soient bafouées par ceux que j’ai appelé les accapareurs, et qui sont aussi des tricheurs.

Monsieur Poisson, vous trichez, quand vous m’attribuez des qualificatifs qui ne m’appartiennent pas.
Pourquoi me faire passer pour une gauchiste ? Alors que j’ai passé ma vie à faire des propositions pragmatiques.
Pourquoi faire croire que je n’ai pas de bilan à la région ? Alors que mon travail est reconnu, même par des personnes de votre bord politique, qui m’ont fait l’honneur, par exemple, de travailler avec moi sur le développement de l’agriculture biologique.
Pourquoi madame Boutin suggère, dans votre meeting du 8 juillet que je serai favorable à l’euthanasie, alors que j’ai participé à la création d’un service de soins palliatifs. Ce service a pour rôle de former le personnel médical et para médical afin d’éviter les souffrances de fin de vie et l’acharnement thérapeutique qui sont source de demande d’euthanasie. Vous préférez supprimer des postes dans les hôpitaux, au nom de la rentabilité, au détriment de la prise en charge des malades, je ne vous remercie pas !
Vous trichez de façon caricaturale en mettant sur votre site une vidéo où un soit disant grand maître chinois de l’économie, dénonce les fonctionnaires fainéants qui ne servent à rien. Vous oubliez que les fonctionnaires sont policiers, infirmières, médecins, chercheurs, juristes, enseignants !!!
Monsieur Poisson j’ai honte de vous, de vos amis et de votre grand maître Sarkozy.

Les citoyens ne sont pas dupes de ces mauvais jeux. Vous pouvez bâillonner la presse, elle s’organise avec les citoyens pour résister, car nous rentrons en résistance contre l’arrogance, le mépris, le bling bling. Cécile Duflot
a dit que j’étais la candidate anti bling bling, merci a elle de ce beau compliment et de son soutien,  autant amical que politique.

L’écologie politique porte un autre projet de société, où la coopération supplante la compétition, où le partage remplace l’accaparement, où la justice se substitue à la charité. L’écologie politique s’inquiète du local en pensant le global : la planète Terre qui porte notre Humanité et accueillera les générations futures.

Nous ne pouvons plus feindre de ne pas savoir que notre gaspillage de matières premières, notre frénésie de consommation, non seulement empêche les pays pauvres de se développer, mais en plus pollue leurs territoires.

La France est riche d’expériences de savoir vivre, de diversité culturelle de migration ; c’est notre force et notre avenir.

Stigmatiser, exclure, monter les uns contre les autres, voilà ce que nous propose la majorité actuelle.

Le résultat de cette élection, me donne encore plus de responsabilités, mais il vous oblige, vous aussi, à être encore plus exigeants. Plus exigeant sur la place des femmes en politique, plus exigeant sur le non cumul, plus
exigeant sur la transparence des financements des partis politiques.

Je suis fière de la demande de nos trois députés Verts, d’une commission d’enquête parlementaire sur le financement des partis politiques. Je suis fière de vous annoncer, que je reverserai la totalité de mes indemnités de conseillère régionale, si les Verts me demandent de rester à la région.

Avec vous je continuerai de débattre, d’écouter, pour avancer ensemble vers un monde plus fraternel et pour arrêter le gâchis de la présidence de M. Sarkozy. Le gâchis d’un pouvoir qui s’exerce sans partage, sans écoute, sans scrupules -  et sans élégance, seulement préoccupé de sa propre reproduction.

Vous m’avez donné votre voix, je serai la vôtre

Anny Poursinoff.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans démocratie
commenter cet article

commentaires