Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 22:37

Semaine mal commencée.

lundi matin: Me voici parti comme chaque début de semaine à mon travail à Paris. Comme d'habitude, le petit train gris, plein de monde sur le quai, plein de monde entassé dans le train. Arrivée à Saint-Lazare; problème: un des escaliers mécaniques sous la bulle à l'extérieur de la gare est en réparation; des centaines d'usagers des transports s'agglutinent, se pressent, essaient de monter ou de descendre les marches, les agents de la RATP ne savent plus où donner de la tête, s'énervent en essayant de mettre un peu d'ordre dans le désordre.

 

Bon, finalement, j'arive sur le quai de la ligne 13. La fameuse "ligne 13". Un problème? En général, c'est soit une avarie de matériel, soit un problème de signalisation, soit un incident passager. Hier matin, c'était rien de tout cela. c'était rien du tout, même, car pas d'annonces voyageurs. Mais le quai est plein de monde, on ne peut même pas s'y glisser. Il a fallu que je laisse passer 4 rames, m'approcher peu à peu des portes magiques, avant de pouvoir monter dans un wagon et de voyager dans des conditions indignes de n'importe quelle entreprise, fusse-t-elle publique!

 

Le soir, retour normal pour être à l'heure à la commission municipale qui prépare le conseil de jeudi soir.

 

mardi matin: arrivé sur le quai de la gare, le train est supprimé. il faut donc attendre le suivant pour que deux fois plus de monde montent dans les wagons d'un petit train gris d'un seul étage. Le train presque plein à Colombes centre (je n'ose décrire ce qui s'est passé à bois-Colombes et Asnières), nous voyageons entassés comme la veille dans le métro. La promiscuité vaut l'intimité, et comme j'avais rencontré des connaissances sur le quai, ensserrés par les autres voyageurs, nous devisons:  avec la première nous évoquons le repas aux jardins d'Audra dont j'ai parlé dans un récent billet, elle évoque avec le second  des problèmes de report de répétition d'une chorale dont ils font partie, et je me fais engueuler par ce dernier parce que la ville tarde à mettre en oeuvre un engagement pris auprès de l'AMAP et de Colombes à Vélo.

 

Grrr. Il y a des jours où j'aimerai vraiment que les transports fonctionnent correctement et que je puisse lire mon journal sur les délires de Copé et de Guéant.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires

Recherche