Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 22:43

 Délibération 32 et 33 : échanges fonciers et projet immobilier aux Fossés-Jean

 

 

Madame la Maire, chers collègues,

 

 Je ne peux que me féliciter du fait que les échanges fonciers et la réalisation de l’immeuble en mitoyenneté du pôle culturel et associatif (Médiathèque, CSC, associations)  progresse. C’est une bonne chose pour le quartier, donc pour la commune, et montrent que les choix opérés ces dernières années dans le cadre partenarial avec l’ANRU et les autres financeurs publics sont les bons, et que le montage que nous avions préparé était le bon choix. Je ne relève pas les propos toujours négatifs de Mme Delattre.

 

Mais le projet immobilier dont il est question ce soir m’interpelle.

 

Tout d’abord, permettez-moi de sourire. Quand je vois l’image qui nous est proposée, je me souviens des critiques que vous faisiez il y a encore peu de temps quant à l’architecture de boite et de cubes que soi-disant nous mettions en œuvre. Parce que pour le coup, pour du cube, c’est du cube ! Franchement, jamais je n’aurais osé cela. Et il n’y a pas que le bois qui est en cause.

 

Il y a peut-être l’architecte retenu. A savoir l’agence d’architecture International d’Architecture. Ou encore monsieur Rincon. Je n’ai rien contre ce cabinet  ou cette personne, charmante au demeurant; mais pour celle et ceux qui dans notre assemblée l’ignorent, ce cabinet entre 2001 et 2008 a eu un presque monopole des quelques opérations de construction sur Colombes. C’est pourquoi nous avions décidé en 2008 de renouveler les maitres d’œuvre dans les opérations publiques et sollicité les constructeurs privés et les bailleurs publics pour veiller à une diversification  des maitres d’œuvre. Je ne comprends pas pourquoi ce retour ce cet architecte à colombes : mais peut-être avez-vous des liens que nous ignorons.

 

A propos de liens, j’ai noté également la présence d’une co-promotion avec la société Quanim. Quand nous avions initié ce projet, nous avions organisé une consultation auxquels peu de promoteurs avaient répondu, et désigné le groupe Bouwfonds- Marignan et son architecte à l’issue de la consultation. Désormais voilà Quanim. Un de ses dirigeants est Michel Piloquet. Comme vous aimez la famille, je rappelle qu’il est le beau-frère de Dominique de Villepin et avait été cité à ce titre dans l’affaire Cleamstream sans qu’il soit lié d’ailleurs aux turpitudes umpesques de l’époque. Surtout, il a été dirigeant de la société de promotion  ARTEMI, qui a construit deux résidences à Colombes lors de votre première mandature : l’une à Europe, l’autre sur le boulevard Charles de Gaulle, et qui avait provoqué le ressentiment de quelques propriétaires nouveaux accédants pour des questions de malfaçons.

Là encore, je ne comprends pas le pourquoi du comment de cette co-promotion. Mais là encore peut-être que vos liens anciens l’expliquent mieux que moi.

 

Enfin, pour conclure, et cela rejoint l’échange que nous avons eus sur le CMS tout à l’heure. Nous avions prévu en rez-de-chaussée un pôle médical, regroupant des médecins et divers professions médicales, tous libéraux, exerçant en secteur 1. Pas pour nous faire plaisir, mais parce que les études sanitaires conduites en partenariat avec l’ARS montrent l’aggravation de la santé des habitants de ce quartier, et un terrible problème d’accès au dépistage et aux soins.

 

Le vieillissement de plusieurs médecins et le risque de disparition de cette offre était réel et le demeure. Le montage juridique et technique était complexe, mais il fallait s’y atteler. Vous faites le choix d’y renoncer, et encore une fois sacrifiez la santé des populations les plus fragiles, même dans un contexte libéral. C’est pire que ce que je pouvais imaginer.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires