Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 23:57
Le Conseildelaisses-urbains.jpg d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de Paris (CAUE75), dans le cadre de son cycle de formation "Espaces publics, la ville pour tous", a organisé, le 18 juin 2010, une journée où Colombes était au programme.

 

Au programme de l’après-midi, la CAUE 75 avait inscrit "Colombes : typologies et échelles multiples de délaissés" avec six intervenants impliqués sur la ville : Patrick Chaimovitch (adjoint à l’urbanisme et à l’aménagement durable), Catherine Bernard (adjointe à l’environnement et à la maîtrise des énergies), Frédéric-Farid Sarkis (conseiller délégué à l’économie sociale solidaire), Halima Benaïssa (présidente de l’association des Jardins Sauvages d’Audra), Eric Menou (secrétaire de l’association) et Benoît Wulveryck (trésorier de l’association).

Nous avons donc accueilli avec plaisir une trentaine de professionnels de l’urbanisme pour leur faire découvrir le parcours de quelques délaissés urbains au cœur d’un projet porteur de sens de l’association des Jardins Sauvages d’Audra, en partenariat avec l’Atelier d’Architecture Autogérée. Questions, enthousiasme, les échanges furent riches sur le sujet des délaissés.

Etre acteur de son cadre de vie de proximité

Friches, micro espaces, délaissés urbains, dents creuses… des espaces urbains où les citoyens peuvent s’investir spontanément et renouer avec le collectif. L’utilisation collective des délaissés permet de tisser des liens sociaux, écologiques et culturels dans un quartier. De nouveaux usages s’organisent et participent aux transformations urbaines et aux pratiques.

Ces lieux souvent propices à la convivialité et à la création doivent faire face aux problématiques de propriété foncière, de gestion des temporalités et de concertation avec les acteurs en présence. Comment investir des terrains et les rendre aux publics ? Comment être acteur de son cadre de vie de proximité ? Comment faire de l’expérimentation un projet durable ?

La recherche d’un équilibre entre les usages est une priorité dans la conception de nouveaux espaces. Il faut remettre au centre de la discussion la question du "vivre ensemble" et de la place du citoyen dans cet ensemble urbain. L’enjeu est d’articuler la ville en tenant compte de l’évolution des besoins et des nouvelles pratiques, pour permettre à tous les usagers de cohabiter.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans ma délégation
commenter cet article

commentaires