Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 10:58

Voici le texte d’un ami que je trouve des plus pertinents.

 

La position exprimée par Eva  Joly sur le défilé militaire du 14 juillet et les réactions qu'elle suscite est à certains égards étonnante.

 

Réduire la fête nationale à la seule célébration de l'institution militaire et faire de celle ci le fondement de ce qui doit rassembler les citoyens/nes pose effectivement un problème de fond qui est tout sauf anecdotique.

 

Ceci d'autant que Sarkozy avait construit tout une mise en scène autour de l'événement pour l'instrumentaliser au profit de son image "d'homme d'état", symbole de l'unité nationale, ce qui n'a rien à voir évidemment avec la proximité des élections présidentielles....

 

Le 14 juillet est d'abord et avant tout depuis 1790, la fête de la Nation et donc un moment de rassemblement du peuple citoyen autour des valeurs de la République qui repose notamment sur le déclaration universelle des droits humains et des citoyens.

 

C'est aussi l'anniversaire de la prise de la Bastille, symbole de la tyrannie et de l'oppression. Il est pertinent dans le débat politique actuel de le rappeler.

 

La Nation n'est pas le nationalisme et celui ci, comme l'a très justement résumé un certain François Mitterrand en une formule concise, "c'est la guerre". La place " démesurée" que prend l'armée dans cette célébration pose effectivement problème et ce n'est pas être un antimilitariste que de le souligner. Nous célébrons par ailleurs chaque année le 11 novembre et le 8 mai qui ont marqué la fin des deux conflits les plus terribles du dernier siècle. Ce sont autant de moments où la mémoire des victimes des guerres peut être honorée comme autant de moments pour réfléchir et débattre des moyens pour développer une politique de paix et par conséquent de la place et du rôle des forces armées dans cette politique.

 

Toutes ces réactions sont d'autant plus étonnantes dans un pays où les questions de la Défense, des armées, des armements sont habituellement  marginalisées dans le débat public à commencer au sein des partis politiques. Qui se passionne pour le livre blanc de la défense ou la loi de programmation militaire ? Quel bilan de la professionnalisation de l'armée ? Pourquoi un service militaire adapté pour les DOM COM et pas pour toute la Nation ?

 

Aujourd'hui  nos armées n'interviennent pas au non de la France mais au nom des Nations Unies du moins en principe. C'est le cas de l'Afghanistan, c'était le cas en Côte d'Ivoire et c'est également  le cas pour la Lybie. Que signifie aujourd'hui, dans ce contexte,  "mourir pour la France" ? Pour quelle cause, nos soldats risquent ils leur vie ? Que signifie aujourd'hui les concepts d'intérêt national  et de défense de la Nation ? N'y a t-il pas d'autres causes qui engagent l'ensemble des Nations et l'ensemble de l'Humanité ? Qui sont nos ennemis et en quoi nous menacent-ils ? Quels sont les moyens les plus appropriés pour se protéger ? Voilà de quoi faire un vrai débat pour les candidats/es à l'élection du futur chef des armées ?

 

JMD

 

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans Europe Ecologie
commenter cet article

commentaires