Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 00:00

161.JPGCe vendredi 22 juin, était inauguré le centre de remisage des tramways dans l’écoquartier de la Marine (voir l'album photo).

Mais au fait, Le tram, à quoi ça sert ?

 

Il y a beaucoup de raisons de construire un tram.

    

1. Répondre à une demande de mobilité croissante. C’est la première fonction du tram : permettre à de nombreuses personnes de se déplacer dans de bonnes conditions. Sur plusieurs axes du réseau francilien, le nombre de voyageurs est devenu, ces dernières années, trop important pour que le bus puisse fournir un service correct. Le tram constitue une réponse à cette situation.

2.      Eviter Paris pour se déplacer. Tous les trains vont vers les grandes gares parisiennes. Pourtant, nombre de salariés ou de voyageurs n’ont pas besoin de passer par la capitale. Aussi se développent depuis plusieurs années des liaisons banlieues-banlieues. 

      

3. Améliorer la qualité de vie dans les quartiers.. C’est dans ces quartiers denses que le recours au transport public trouve (avec le vélo et la marche) la plus grande pertinence. Le tram, plus silencieux, non polluant, exigeant un site propre, est une chance importante de renaissance des quartiers urbains grâce à un nouvel équilibre y diminuant la place des circulations motorisée tout en en améliorant beaucoup l’accessibilité par transports publics, à vélo et à pied.


4.      Améliorer l’image de la ville et du transport public. Les transports publics souffrent parfois parmi nos concitoyens d’une image dégradée, à tort ou à raison. Cette image influence fortement — et négativement — les comportements de mobilité. L’arrivée du tram peut être l’occasion de combler ce déficit d’image et de promouvoir l’ensemble des transports publics comme une alternative non seulement bon marché, mais aussi agréable et confortable à la voiture individuelle. La ville peut elle aussi trouver, avec l’arrivée du tram, le moyen d’améliorer son image vis-à-vis de l’extérieur comme vis-à-vis de ses propres habitants.

 

   5. Fédérer la volonté politique à l’échelle de l’agglomération. Enfin, le tram a aussi une dimension politique dans la mesure où il constitue un projet très ambitieux, impliquant de très nombreux acteurs institutionnels à l’échelle de l’Ile-de-France. La création d’un réseau de transport structurant s’inscrit également dans une vraie stratégie de mobilité multimodale à l’échelle de l’agglomération permettant de diminuer les volumes de circulation motorisée. Cette stratégie globale de mobilité étant elle-même un élément d’une stratégie de développement urbain, dont l’absence se fait tous les jours cruellement sentir dans notre banlieue.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires

Recherche