Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 10:02

380x215xIMAGE_20120131_16340441-380x505_jpg_pagesp-copie-1.jpgC'’est sans la ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, mais en présence du collectif Jeudi Noir, que le secrétaire d’Etat au logement Benoist Apparu a remis au paysagiste Michel Desvigne le Grand Prix de l’urbanisme 2011 et à l’architecte-urbaniste barcelonais Joan Busquets le Prix spécial, le 30 janvier à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

 

Nathalie Kosciusko-Morizet ayant été retenue pour présenter les 30% supplémentaires de droits à construire auprès des professionnels de l’immobilier, l’une des mesures phares de Nicolas Sarkozy annoncée dimanche 29 janvier, c’est donc seul que le secrétaire d’Etat au logement Benoist Apparu a décerné le palmarès.
Seul ou presque, le collectif Jeudi Noir qui se mobilise contre le mal-logement,  s’étant invité sur l’estrade pour dénoncer le mauvais bilan du secrétaire d’Etat. Une brique d’or du « baratineur immobilier » lui a symboliquement été remise, avec jets de confettis et chiffres à l’appui: 80 000 logements réalisés au lieu des 120 000 annoncés, et encore, pas avant 2014 ; une taxe sur les loyers abusifs des micro-logements (inférieurs à14m²   mais quid d’un 15 m²  loué 800 euros ?) ; 52 SDF pour 100 000 personnes, « la France étant la plus mauvaise élève de l’Union Européenne » ; et enfin le non-respect par 50% des villes françaises de la loi SRU  (voir la vidéo )

 

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans société
commenter cet article

commentaires

Recherche