Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 10:58

Eva-Joly-Photo-Officielle1-500x2201.jpgVoici un condensé du projet d’Eva Joly. Ce condensé très ramassé des priorités d’Eva Joly a notamment servi de support à l’interprétation du projet en Langue des Signes Françaises.

A. Protégeons la planète, construisons l’avenir

Ni nucléaire, ni effet de serre

Pour protéger la France des dangers de l’atome et de la hausse des prix de l’énergie, il faut organiser la sortie du nucléaire en 20 ans et isoler un million de logement chaque année. Face à l’urgence climatique, la France réduira de 30% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

Préserver la nature et les paysages

Parce que l’environnement est accablé par les pollutions, un plan national d’éducation à sa préservation sera lancé, permettant à chaque enfant de bénéficier d’une sortie nature. Les Grands fleuves retrouveront leur état naturel et un nouveau statut de l’animal sera défini pour protéger leur bien-être.

Une loi d’urgence écologique

La France se mettra sur les rails de l’excellence environnementale en votant une loi d’urgence écologique instaurant le « Triple zéro » : Zéro OGM, zéro gaz de schiste, zéro nouvelles autoroutes. Un moratoire sur les projets pharaoniques comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes sera posé.

B. Améliorer notre quotidien avec la transition écologique

Un million d’emplois de proximité et de qualité

La révolution industrielle écologique et le vivre mieux (construction de crèches, de logements, etc.), c’est un million d’emplois. L’Etat soutiendra les petites entreprises et l’économie sociale et solidaire. Pour des emplois de qualité, un plan d’action contre la souffrance au travail sera lancé et les personnes ayant exercé des métiers pénibles pourront partir en retraite avant 60 ans.

Redonner du pouvoir d’achat

Logement, énergie, automobile : le projet écologique permet de réduire ces dépenses. L’Etat instaurera une tarification progressive de l’électricité, du gaz et de l’eau et organisera une stratégie nationale contre le gaspillage pour garantir la durée de vie des produits ou leur réparation. Les minimas sociaux seront augmentés de 50% sur le quinquennat et le travail précaire pénalisé.

Une agriculture paysanne pour une bonne alimentation

Pour lutter contre la malbouffe et soutenir la conversion écologique de l’agriculture, les cantines de nos enfants seront 100% bio. Ce sera le cas dans les crèches et les maternelles avant la fin du quinquennat. Les circuits courts et les AMAP seront développés. La France défendra en Europe et dans le monde la régulation des marchés agricoles et la préservation des semences.

Santé : prévenir d’abord

La mal-bouffe, les pesticides, la pollution de l’air pèsent sur notre santé. 1% du budget de la santé sera dédié à la politique de prévention. Nous sortirons de la confusion entre les experts et l’industrie pour réduire l’addiction de la France à des médicaments trop chers. Des « Maisons de santé et de l’Autonomie » seront créées sur tout le territoire.

Un toit c’est un droit

Se loger, c’est un droit. Les loyers seront gelés pendant 3 ans avant d’être encadrés. Le préfet se substituera aux maires qui n’ont pas 25% de logements sociaux dans leur commune, et les logements vacants seront sur-taxés. Une loi foncière enrayera l’étalement urbain et développera les espaces naturels.

Une fiscalité plus simple, plus juste, plus écologique

Pour une fiscalité plus simple, l’impôt sera prélevé à la source et individualisé. Pour une fiscalité plus écologique, l’Etat stoppera ses aides quand elles sont néfastes pour l’environnement et appliquera le principe pollueur-payeur. Pour une fiscalité plus juste, les revenus supérieurs à 500.000€ par an seront taxés à 70%.

C. Une Europe fédérale, un monde plus juste

Une Europe politique pour sortir de la crise

Pour peser dans la mondialisation, nous avons besoin d’une Europe politique, nous devons sortir de la guerre des egos nationalistes. La France proposera une nouvelle Constitution soumise à un référendum européen. L’Europe de la solidarité mutualisera ses dettes, investira dans la transition écologique, et luttera contre le dumping social et environnemental.

En finir avec la fracture Nord-Sud et la Francafrique

La France doit redevenir un acteur majeur de la paix, pas un « sous-gendarme » de la Françafrique. Les droits de veto à l’ONU disparaîtront pour éviter des drames, comme en Syrie grâce au veto russe et chinois. La France se retirera d’Afghanistan d’ici fin 2012 et stoppera ses investissements dans l’arme nucléaire pour faire progresser le monde vers le désarmement.

Une France ouverte et cosmopolite

Pour que l’étranger ne soit plus le bouc émissaire de la colère sociale, les questions migratoires ne seront plus traitées au Ministère de l’Intérieur. Terre d’enrichissement mutuel, la France lèvera les obstacles imposés aux étudiantEs étrangers, et le droit de vote sera accordé à toute personne résidant dans le pays depuis plus de 5 ans.

Lutter contre la corruption, lever le secret bancaire, s’attaquer aux paradis fiscaux

Les paradis fiscaux sont des trous noirs démocratiques, qui entretiennent l’injustice sociale et la corruption. Seules les banques qui n’opèrent plus dans les paradis fiscaux auront le droit de vendre des services bancaires aux français. L’évasion fiscale sera combattue par la levée du secret bancaire, et une taxe sur les transactions financières sera instaurée.

D. Une République Exemplaire

Garantir les libertés publiques

En confondant sécurité et politique du chiffre, l’Etat a abandonné la prévention et la dissuasion. La police sera territorialisée pour être plus proche des citoyens, et l’usage du cannabis strictement encadré pour assécher les réseaux criminels. La délinquance financière sera poursuivie. Tournant le dos au tout sécuritaire, les peines planchers et HADOPI seront abrogées.

Une VIe République

Parce qu’une grande partie de la population ne se sent plus représentée, la parité femmes-hommes en politique deviendra une réalité et les élus ne pourront plus cumuler les mandats. Le Parlement comme les Régions auront plus de pouvoirs, et les langues régionales seront reconnues.

Un cinquième pouvoir citoyen

Face aux scandales d’Etat comme le Médiator, à la souffrance au travail, au dumping social, il faut donner plus de pouvoir aux citoyens, aux consommateurs, aux salariés. Comme au Canada et ailleurs, les « actions de groupe » (class action) seront autorisées. Les représentantEs des salariéEs auront 50% des sièges dans les conseils d’administration.

E. Une République de l’égalité

Priorité aux quartiers populaires

Malgré les promesses trahies, les habitants des quartiers ne sont pas résignés. C’est avec eux qu’il faut construire les solutions. Pour chaque euro dans la rénovation urbaine, un euro sera investi dans l’éducation, l’emploi, la santé. L’Etat encouragera financièrement et techniquement la création d’entreprises et d’associations par les habitantes. Seuls les professeurs motivés et expérimentés enseigneront en zone difficile.

Une école de l’émancipation et de la promotion sociale

L’école fonctionne sur des principes de sélection et d’exclusion quand les jeunes ont besoin d’apprendre les fondamentaux d’une citoyenneté commune. Les évaluations collectives et les unités de valeur remplaceront les notes classiques. Pour assurer un enseignement de qualité, 20.000 enseignants seront recrutés et auront à nouveau droit à une formation.

Culture et Science : des biens communs

La culture et les savoirs scientifiques enrichissent et construisent notre société. L’enseignement artistique sera développé et les taxes sur l’art baissées pour en faire un bien commun de première nécessité. Pour redonner aux scientifiques leur indépendance, ils n’auront plus à enchaîner les appels d’offre : leurs financements seront pérennisés.

Un bouclier des services publics

L’égalité d’accès aux services publics est essentielle à la cohésion de notre société, sur tout le territoire. La règle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux sera abrogée et les franchises médicales supprimées. 400 000 places d’accueil pour les jeunes enfants seront ouvertes pendant le quinquennat, et les moyens d’accompagnement des chômeurs seront augmentés.

L’égalité femmes-hommes en marche

Parce que l’égalité entre les femmes et les hommes demeure largement inachevée, un Ministère y sera dédié. Les femmes victimes de violence seront protégées. Les entreprises qui n’assurent pas l’égalité salariale ne toucheront plus un euro public. Parce que l’accès à la contraception des jeunes filles demeure aléatoire, le Pass contraception sera élargi à tout le territoire.

Donner un avenir à la jeunesse

Les jeunes doutent de leur avenir mais veulent prendre leur vie en main. Etudes, formation professionnelle, insertion, service civique… Chaque jeune aura un projet. Et chaque jeune aura un revenu d’autonomie, que ce soit une allocation d’étude ou d’insertion. Les éco-campus seront développés et les stagiaires gagneront au moins 50% du SMIC.

Un « Pacte pour l’égalité »

Il faut redonner une pleine citoyenneté à tous ceux qui se sentent exclus dans leur propre pays. Un outil de mesure des discriminations, strictement encadré, permettra de faire un bilan annuel pour le Parlement. Les couples de même sexe pourront se marier et adopter. L’accès des enfants handicapés au système scolaire sera garanti.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans evajoly2012
commenter cet article

commentaires