Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 22:29

images-copie-5.jpgLa mort de Vaclav Havel, initiateur de la Charte 77, opposant au régime totalitaire tchécoslovaque communiste, Président de la République tchèque, me rappelle le temps où, jeune étudiant, je découvrais une partie de l'histoire européenne et essayais de trouver les grilles de lectures que j’ai mieux comprises quelques années après.

 

Le 1er août 1975, 33 États européens, ainsi que les États-Unis et le Canada, ont signé à Helsinki (Finlande), l'Acte final de la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe (CSCE) dite « conférence d'Helsinki ».


La conférence a débuté deux ans plus tôt, sur proposition de L. Brejnev, homme fort de l’ex-URSS, qui souhaitait que soit entériné et actualisé le partage de l'Europe issu de la Seconde Guerre mondiale (les accords de Yalta). Toute l'Europe a été  conviée à Helsinki, y compris le Vatican dont c'est la première participation à un congrès international depuis 1815.

 

Deux thèmes – la sécurité et la  coopération- ont été au centre des discussions, mais un 3ème est imposé par le Vatican, celui des droits de l'Homme et de  la liberté de conscience.


L'Acte final est un procès-verbal sans portée juridique, à la différence d'un traité. Il ne va pas moins en avoir une grande portée politique car les dissidents soviétiques, tel Andreï Sakharov, vont tirer argument de la reconnaissance par l'URSS de la liberté de conscience, pour mieux faire entendre leur voix. À ce titre, l'Acte final d'Helsinki marque le commencement de la désintégration de l’URSS.


L’élection de Jean-Paul II comme Pape en 1978, l’invasion de l’Afghanistan par l’URSS en 1980,  la menace de missiles nucléaires soviétiques  SS20 vers l’Europe occidentale dans les années 80 (les euromissiles) et  la Guerre des Etoiles initiée par Reagan allait consacrer la chute des dictatures communistes européennes. L’arrivée au pouvoir de Gorbatchev en 1985 avec la Pérestroïka, la chute des régimes communistes polonais en 1989/90 grâce à Solidarnosc, mouvement syndical et démocratique de masse, puis allemand avec la chute du Mur de Berlin en 1989, et tchécoslovaque avec la Révolution de Velours en 1989, celle des pays baltes en 1990, la déclaration de souveraineté russe en 1990 et enfin le décès officiel de l’URSS en 1991 à Alma-Ata ont jalonné deux décennies qui ont façonné l’Europe telle que nous la connaissons aujourd’hui.


C’est dans cette perspective historique qu’il faut comprendre l’émergence de la charte 77 : Les auteurs et premiers signataires de la Charte 77 sont Vaclav Havel  et Pavel Kohout, tous deux auteurs, romanciers et essayistes, le philosophe  Jan Patocka , Zdenek Mlynar , et Jiri Hajek ancien ministre des affaires étrangères de Dubcek en 1968. Plusieurs centaines d’intellectuels signeront cette charte, qui aura un rôle immense dans la mobilisation du peuple 20 ans après.


L'itinéraire de Vaclav Havel nous rappelle que la "sortie de Yalta" et de l'Europe divisée ne se réduit pas à un événement, fût-il spectaculaire et retransmis en direct comme la chute du mur de Berlin ou la "révolution de velours" à Prague, mais est un long processus de conquête de la liberté dont l'héritage dans la pensée politique reste pertinent pour l'Europe réunifiée d'aujourd'hui.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans europe
commenter cet article

commentaires