Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 22:59

J'ai comme l'impression que mon petit texte critique sur le programme de L. Trupin posté hier a créé un peu de panique et qu'il a fallu allumer très vite des contre-feux, en ajoutant la polémique et l'approximation, au flou initial.

 

Je passe sur le mépris affiché vis-à-vis de EELV. Je ne me suis jamais permis de tels propos vis-à-vis du modem à l'époque où L. Trupin en était son responsable, ni depuis qu'il ne l'est plus; ni sur son équipe. Je passe donc.

Mais je ne passe pas sur l'amalgame qui est fait à propos de Notre-Dame-des-Landes, en traitant EELV de meilleur supporteur des casseurs. je ne comprends pas ce que cela a à voir avec colombes sauf à essayer  de faire peur. C'est tout bêtement idiot.

 

Alors je rappelle le communiqué national publié dès le 22 février, jour de la manifestation. EELV se félicite de la forte mobilisation pour préserver les terres agricoles et les zones humides appelées à disparaitre au profit d'un projet absurde. Dans le même communiqué, toujours du même jour, EELV déplore la présence d’éléments perturbateurs et condamne fermement les dégradations et les actes de violences en marge de la manifestation.

 

Revenons maintenant à Colombes:

 

Quand je disais que  L. Trupin nous piquait tout, même ce que j'écris sur mon blog. Ainsi le rédacteur de ce papier réutilise mes arguments d'immobilisme et de stagnation visant le programme de L. Trupin pour les retourner contre l'équipe de Colombes avance. Vraiment sans gêne.

 

T1: pas de chance, il confond T1 et Métro du grand Paris : pas très sérieux, L. Trupin n'a pas du relire avant. Je citais dans mon texte "le plan mobilité 21" ou rapport Duron, qui réorganise et hiérarchise les investissements pharaoniques   promis par Sarkozy sans un fifrelin de financement à la clé ton parle globalement de plusieurs dizaines de milliards), et d'interconnexion avec le prolongement de la ligne EOLE qui sera réalisé autour de 2020. rien sur le fond quant à cet aspect du dossier.

 

Yves du Manoir: le rédacteur cherche à m'enfermer dans une idéologie anti-PPP,confirmant au passage que ce projet serait réalisé, s'il voyait le jour  dans le cadre d'un PPP performant (!). Pour connaitre un peu le sujet, mon propos tenait  non sur le principe que dans l'approche financière du PPP: quelles seront les répercutions du choix de cette procédure pour le contribuable: aucune réponse, alors que, au vu de l'ampleur du projet, on devine que la charge fiscale sera importante. Et même si le projet de L. Trupin devait se réaliser sur plusieurs exercices budgétaires, tous les choix financiers seraient contractualisés dès le début. quand je dis qu'il y a du pipeau dans l'air. Quant au conseil général qui soutiendrait cette grande réalisation…

 

Sur le financement du programme de L. Trupin: c'est la fiscalité des nouvelles entreprises qui financera tout. Ce n'est pas sérieux. Même si cela améliore la situation d'une collectivité, ce n'est pas suffisant. au passage, le rédacteur reconnait que l'endettement de la ville est faible, constatant de fait la bonne gestion de la ville, mais nous glissant que nous n'avions pas assez investi. Je ny crois pas, je rêve, je me pince à nouveau.

 

Sur l'intercommunalité: c'est assez fort de café de nous reprocher de nous être jamais déterminés sur ce sujet car s'il y en a qui ont fait avancer les choses, c'est bien notre équipe. Dois-je rappeler par ailleurs, sur la métropole, deux tribunes que j'ai cosignées l'une en décembre 2012 avec des élus écologistes, l'autre avec V. Monge en juillet dernier, lue par plus de 10 000 personnes. Sur ce point, je suis un décentralisateur, et L. Trupin et moi-même avons certainement des positions assez proches. Sauf que depuis une loi a été votée et qu'il faudra faire avec.

 

sur le logement: si une partie du logement est vétuste, c'est parce qu'il est ancien. on peut certe revenir à la période pompidolienne des rénovations urbaines où on rasait tout pour réaliser des constructions hideuses (et Colombes n'a pas forcément été épargnée), mais telle n'est pas notre méthode. Est-ce la votre?

 

La cotation par point pour les demandeurs de logement (et pas d'emploi!): alors que la loi ALUR reprend ce type de disposition pour l'imposer aux bailleurs, vous considérez que ce n'est pas un bon outil alors qu'il est utilisé au plus près de la demande. Dois-je vous rappeler que N. Goueta a cesser de produire des logements sociaux, que vous restez silencieux sur cet aspect, alors que nous, nous avons relancé la production pour débloquer un parcours résidentiel qui était en panne. quant à la petite phrase sur le "quittez Colombes", c'est un peu facile. car ils nul par où aller. Mais allez donc exiger de vos amis politiques à Bois-Colombes, à la Garenne-Colombes, de construire des vrais logements sociaux là où il en manque crument. Mais je sais d'avance que vous ne le ferez jamais.

 

enfin vous passez vite sur des points que je traitais, et le lecteur de ce billet peut se rapporter à mon texte précédent: culture; préemption, lycée: vous n'avez rien à dire tellement il n'y a rien à dire.

 

vous préférez m'attaquer sur des valeurs, qui ne sont ni de gauche, ni de droite, mais contemporaines : la famille, et la guerre scolaire, me prêtant des intentions qui ne sont pas miennes. Sur la famille, j'ai évoqué les divorces, les gardes alternées, les familles recomposées, et donc le fait que le modèle historique avait évolué, que la législation s'était adaptée. mais si vous voulez supprimer le divorce maintenant…

 

La guerre scolaire: j'ai juste fait part de ma déception que le programme de L. Trupin ne traite pas de l'école publique (c'est quand même dans l'école publique qu'on trouve le plus de petits Colombiens), j'aurais pu aussi écrire sur l'éducation prioritaire, mais je me suis retenu; et j'ai considéré que cet arbitrage politique était de mon point de vue scandaleux. Et contrairement à ce qu'exprime la réponse de L. Trupin cet après-midi, je ne cherche pas à recréer de vaine querelle. C'est bien mal me connaitre que de m'accuser de la sorte. C'est même me faire injure.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires

Trupin 2014 27/02/2014 20:55

"M.Chaimovitch a cru bon d'agresser Laurent TRUPIN en qualifiant son Programme de "pipeau". Qu'il ne s'étonne pas aujourd'hui d'être remis à sa place avec la fermeté qui convient.

Aucun "mépris" vis-à-vis de EELV, mais un jugement politique repris d'ailleurs par l'ensemble de la presse: Cécile DUFLOT et ses amis, après une série de déclarations contradictoires, ont, dans le
cadre d'un piteux marchandage politique, négocié avec Matignon un communiqué alambiqué pour préserver un consensus de façade qui ne trompe personne et qui, en tout cas, n'efface pas les
destructions commises. Qu'aurait dit la "gauche morale" si cela avait eu lieu lors d'une "manifestation de droite"?

Mais revenons-en à Colombes en effet:

L'immobilisme et la stagnation: c'est bien en effet ce qui remonte en écho de tous les quartiers de Colombes lorsqu'on évoque le bilan de la mandature qui s'achève. Et ce qui gêne l'actuelle
majorité municipale face aux propositions novatrices de La Relève. il faut simplement que chacun assume ses choix ou ses absences de choix.


Sur le Grand Paris: nous persistons! c'est bien encore une fois le manque de combativité qui a fait rater une gare du Grand Paris à Colombes et, fait aggravant, aboutira, car dans la loi les deux
éléments sont liés, à une pénalisation en matière de logements, ce qui ne va guère dans le sens de M. CHAIMOVITCH. Ajoutons que si M.CHAIMOVITCH est "décentralisateur", qu'il se désolidarise alors
de son collègue, M.BACHELAY, membre de la même majorité municipale que lui, qui est devenu le principal défenseur de cette usine à gaz technocratique et étatique dite de la Métropole du Grand
Paris.


Sur Yves du Manoir et le PPP: aucune inquiétude sur le PPP, car la gestion publique ne s'improvise pas et, si l'équipe sortante n'était malheureusement pas préparée aux tâches qui l'attendaient en
2008, laurent TRUPIN a su réunir une équipe compétente et prête à relever les défis qui l'attendent au terme d'un bilan plus que négatif. En réalité, ce projet de rénovation enthousiasme tous ceux
qui l'ont étudié et c'est bien ce qui inquiète les sortants!

Sur la vétusté de l'habitat: nous constatons que M. CHAIMOVITCH est bien d'accord avec nous sur l'état du parc. Qu'il se persuade donc qu'avant de surdensifier Colombes, mieux vaut d'abord
réhabiliter l'existant! Et sur la zone pavillonnaire, qu'il relise le SDRIF, et il constatera lui-même qu'elle est bel et bien menacée. Quant à la politique de rénovation de l'ANRU, il faudra en
effet la poursuivre chaque fois que l'état des lieux le nécessitera.


Sur la famille, nous constatons simplement que M.CHAIMOVITCH soutient une loi qui, encore une fois, divise profondément les Français. Et si Laurent TRUPIN a décidé de confier la Famille (au sens
large du terme, M.CHAIMOVITCH) à son Premier adjoint, c'est bien pour marquer une différence claire avec vous.


Sur l'école, vous avez lu trop vite: Laurent TRUPIN propose et la création d'un lycée public (et c'est vous qui dites qu'on ne peut "donner" un terrain à vos amis de la Région pour cela) et celle
d'un établissement privé (ce que vous jugez "scandaleux"): ce n'est pas de l'idéologie socialiste?

Enfin, cerise sur le gâteau, vous reprochez à Laurent TRUPIN de soutenir les classes moyennes. Quel crime politique affreux! ces classes moyennes, et les autres, vous en signifieront ce qu'elles en
pensent les 23 et 30 mars prochains."