Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 23:26

variantes-trace

Ce matin 11 avril le conseil d’administration du STIF s’est réuni et a tiré le bilan de la concertation qui s’est déroulée du 17 octobre au 25 novembre 2011.

Il faut rappeler que 8 élus du conseil municipal de Colombes (5 EELV, 3 Citoyens) ont voté contre ce tracé, défendant le tracé initial passant par le centre, le reste du conseil municipal donnant sa préférence à la variante nord.

L’alliance - car de fait c'en est une - et que j'espère conjoncturelle entre l' UMP, le Nouveau Centre, le Modem, le PS, le PC,  s’est retrouvée une seconde fois lors du vote sur le même sujet au cours de la séance du Conseil général qui s’est tenue hier 10 avril. Seul le conseiller général EELV s’est opposé à ce tracé, le maire UMP de Bois-Colombes s’est abstenu, ainsi qu’un autre conseiller général divers droite.

Compte-tenu des différents votes intervenus en amont, le conseil du STIF a normalement décidé à l’unanimité de retenir pour la suite du projet le tracé nord, long de 6,5 km pour 11 stations, entre la station du T1 « Asnières – Gennevilliers Les Courtilles » et le futur terminus rue Gabriel Péri à Colombes, en correspondance avec le T2.

Le STIF va maintenant approfondir les études afin d’affiner le projet sur les bases du tracé retenu pour organiser l’enquête publique fin 2013.

Toutefois, ce matin, les élus EELV du conseil d’administration du STIF ont déposé un vœu qui rappelle que la variante du tracé Nord, si elle présente « l’avantage » d’une correspondance indirecte avec la Gare du Stade, ne règle pas à court terme la question des correspondances avec les autres modes de transport, en particulier la connexion avec la gare du Stade qui est au cœur des attentes des usagers.

Le phasage annoncé prévoit la réalisation – la phase 1 - du seul tronçon prolongeant le T1 depuis les Courtilles à Asnières-Gennevilliers jusqu’aux 4 routes à Asnières à partir de 2014 et sa livraison en 2017.

Le reste de la ligne entre les 4 routes et le T2 rue G. Péri, compte-tenu des procédures d’expropriation, ne sera en service qu’entre 2020 et 2025 environ. De ce fait, le projet voté par le STIF ne prend pas en compte l’enjeu majeur du développement de l’intermodalité avec une connexion aux autres modes de transports, puisque la Gare du Stade qui n’est qu’à un arrêt des Quatre Routes n’est pas intégrée.

Les élus EELV ont donc demandé que la phase 1 soit modifiée afin de prolonger ce tronçon jusqu’au premier nœud intermodal qu’est la Gare du Stade.

Cette proposition a été rejetée par tous les autres administrateurs du STIF.

Cette position dogmatique dessert les intérêts des Colombiens. Nous ne pouvons que le regretter.

Que ce soit à Colombes, au Conseil Général, ou au STIF, EELV a montré que les politiques de transport ne sont pas seulement de couteux gadgets électoraux, ou des morceaux de packaging commercial pour promoteur se fichant bien de leur utilité sociale, mais participent bien aux politiques globales et cohérentes de déplacements, sous toutes leurs formes.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires