Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 13:28

Marine Le Pen s'est déclarée «choquée» par les propos d'Eva Joly qui avait dit: «Nous les nègres, youpins, bougnoules, norvégiennes ménopausées, nous sommes chez nous». |

 

Marine Le Pen a peut-être trouvé en Eva Joly une nouvelle meilleure ennemie. Outre une bataille judiciaire, la candidate du Front national s'est déclarée ce matin «choquée» par des propos de la candidate écologique.

 «C'est vulgaire, choquant, insultant, je m'étonne d'ailleurs que personne ne trouve cela choquant», a-t-elle expliqué, le souffle presque coupé sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV

Mais par quels propos Marine Le Pen est-elle si choquée ? Mercredi soir, lors du dernier meeting de sa campagne à Paris, Eva Joly avait voulu répondre à Marine Le Pen et à ce qu'elle considère comme des attaques incessantes contre les immigrés.

 

 

 

 

 

«J’ai vu le courage et j’ai vu la beauté de notre nation, nation citoyenne que je veux débarrasser définitivement de la fiction infâme de la race. Voilà pourquoi dans cette campagne je rends coup pour coup à la représentante du parti de la haine. Celle que j’ai choisi ce soir de ne pas nommer parce qu’au fond elle est innommable. Celle qui m’attaque devant les tribunaux non pas pour je ne sais quelle prétendue diffamation, mais bien en réalité parce qu’elle ne supporte pas la vision de la France que je porte.

 

A elle et ses partisans, je veux dire que nous sommes chez nous. Nous sommes chez nous, nous les Françaises et les Français, les métèques venus des quatre coins du monde. Nous sommes chez nous, les métisses, les immigrés qui travaillons sur les chantiers, nous cassons le dos pour ériger des bâtiments. Nous sommes chez nous, nous les Bretons, les Corses, les Occitans, les Polacks, les Portos, nous les Ritals et les Espingouins, nous les Youpins, les Nègres, les Bougnoules et nous, les Norvégiennes ménopausées, nous sommes la liberté d'aimer, l'égalité devant la loi, la fraternité!»


La candidate écologiste réagissait au meeting de Marine Le Pen au Zénith de Par is mardi soir. Alors que la candidate frontiste évoquait longuement le thème de l'immigration, ses militants s'étaient mis à scander des «On est chez nous ! On est chez nous !». Ce à quoi Marine Le Pen avait répondu: «C’est parce que vous êtes chez vous que vous avez le droit de ne plus vouloir de ces Franco-Algériens comme Mohamed Merah !»

 

Le Parisien, le 20/04/2012

 

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans evajoly2012
commenter cet article

commentaires