Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 18:04

Le 5 janvier (article-rama-yade-la-recasee-de-la-republique-64306759.html) je soulevais l’incompatibilité entre les fonctions d’ambassadrice et les engagements politiques et les fonctions d’élue de Rama Yade. Et je faisais aussi le lien avec la fonction d’ambassadeur à l’OCDE de R Karoutchi.

 

Réponse 6 mois après : Yade est décasée et débarquée, et Karoutchi recasé au Sénat. S’y retrouveront-ils au cas où Yade retrouve son emploi au Sénat ? A suivre.

 

En tous les cas, l’information est tombée mercredi soir, le 15 juin, pendant le conseil municipal. Un conseil municipal important : vote du compte administratif, les Compte-Rendu d’Activité de la Codevam, le bilan des conseils de quartiers, la Convention d’Utilité Sociale de Colombes Habitat Public... 65 dossiers qui ont fait s’achever le conseil municipal vers 3 heures du matin ; 65 dossiers qui nécessitaient une grande attention, une bonne écoute, une préparation adéquate, une participation de tous les instants ... sauf pour R. Yade, toute émoustillée de son renvoie de son poste d’ambassadrice.

 

Elle ne tenait pas en place : entrait, sortait, revenait, téléphonait, ressortait, rentrait, posait une question et sans attendre la réponse, ressortait, retéléphonait, revenait, requestionnait tel ou telle élu sans vraiment saisir l’insignifiance de son intervention.

 

Triste image d’une personne qui a été appelée aux plus hautes fonctions de la République, et qui finalement ne se comporte que comme une agitée du bocal.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires

Recherche