Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 19:36

jeunesse-copie-2.jpgRama Yade, virée du secrétariat d’Etat aux Droits de l’Homme, puis de celui aux Sports, espérait obtenir un portefeuille à la jeunesse en faisant montre d’une agitation sarkoziste aigue (ça se soigne, docteur ?). Pas de chance (?), elle a été virée du gouvernement.

 

Mais elle a quand même eu le temps de rédiger un opuscule superficiel et approximatif sur la jeunesse.

 

Rama Yade se cantonne aux généralités, faisant montre de clichés généreux certes, mais de clichés quand même. Elle tente parfois de prposer des solutions qui s'avèrent  plutôt inefficaces voire déconnectées de la réalité de la jeunesse.  Aucune analyse, en positif ou en négatif, de la politique du gouvernement auquel elle a appartenu depuis son origine.

 

Alors pas étonnant que lors du débat au conseil municipal de jeudi dernier 25 novembre sur la politique de la jeunesse à Colombes, elle soit restée quasi-silencieuse pendant près d’une heure. La confirmation qu’au-delà de ses postures politiques ou de sa communication people, elle ne connait pas grand-chose ni à Colombes, ni à la jeunesse.

 

Depuis des années la réponse politique, du niveau national au niveau local,  s’est cantonnée bien souvent à des solutions de court terme et a fini par illustrer un manque d’ambition. Au final,  elle n’a souvent  eu d’autre fonction que de contenir les désordres urbains. Aucune réponse sociale. Aucune mixité. Aucune mobilité.

Ne nous laissons pas tromper par ceux qui, qui comme Rama Yade,  refont du neuf avec du vieux et présentent les politiques qui ont déjà échoué dans le passé comme la solution qui réglera tous les problèmes. C’est trop facile.

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires

Recherche