Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 21:01

Les écologistes appellent au sursaut et à la responsabilité après la sortie du 5ème et dernier rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), publié dimanche 02 novembre à Copenhague, qui constitue à ce jour l’étude scientifique la plus précise et la plus complète concernant le dérèglement climatique.

 

EELV à la suite du GIEC s’alarme du niveau de CO2 dans l’atmosphère, du fait de l’activité humaine, inédit depuis 800000 ans. La température sur Terre a grimpé de 0,85 degrés Celsius depuis la fin du XIXème siècle, et le niveau des océans s’est élevé de 19 centimètres. Si le réchauffement climatique a d’ores et déjà des impacts sur les générations présentes, il menace bel et bien la survie des générations futures et va toucher en priorité les plus vulnérables.

 

Les recommandations du rapport du GIEC sont sans appel : les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent être réduites de 40 à 70% de 2010 à 2050 et éliminées en 2100 pour parvenir à limiter le réchauffement de la planète à 2 degrés par rapport à l’ère pré-industrielle. Au-delà, les dangers pour l’homme et son éco-système sont immenses.

 

Face à ce compte à rebours, EELV souhaite que l’on regarde la réalité en face et que nos actions soient à la hauteur des enjeux. Cela passe entre autres par la mise en place d’une fiscalité verte ambitieuse qui oriente les comportements de manière rapide et réaffirme le principe pollueur-payeur. D’autre part, les écologistes demandent la mise en oeuvre d’un plan d’investissement d’ampleur dans les énergies renouvelables, l’arrêt de projets dont la logique est contraire aux enjeux du réchauffement climatique et la mise en place d’une contribution climat énergie européenne.

 

Nous devons questionner notre modèle économique sans tabou ni préjugés, tourner le dos à ce capitalisme mondialisé destructeur et passéiste, et engager les investissements qui financeront les solutions d’avenir et la prospérité de demain.

 

Ce rapport servira de base de travail et de feuille de route aux discussions internationales au sommet de Lima en décembre prochain, puis au sommet de Paris, qui devra impérativement aboutir à un accord ambitieux de réduction des gaz à effet de serre.

 

Il y a urgence. Les écologistes appellent les chefs d’Etat et de gouvernement, les élus, les décideurs économiques mais aussi l’ensemble des citoyens -qui doivent se saisir de la question- à faire cause commune face à ce défi de civilisation.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans environnement
commenter cet article

commentaires

Recherche