Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 22:26

Vendredi dernier, une centaine d’écologistes anti-nucléaires (Sortir du nucléaire, Les Verts-Europe Ecologie, Greenpeace) étaient en gare de Caen pour attendre le convoi de 308 conteneurs de résidus hautement radioactifs. Le convoi a été bloqué plus de 3 heures avant de pouvoir repartir.

Tout au long du trajet vers l’Allemagne, les ONG écologistes seront présentes : Rouen, Amiens, Arras, Charleville-Mézière, Strasbourg… avant de rejoindre Gorleben, destination finale où des dizaines de milliers de personnes ont annoncées leur venue.

Des déchets bien cachés ?

Le transport de déchets radioactifs représente un risque qui n’est soi-disant pas pris à la légère, c’est pourquoi les trajets sont tenus secrets… Oui, mais voilà, si des écologistes arrivent à découvrir le trajet, des organisations bien moins intentionnées le peuvent aussi !

Des déchets bien dangereux

A quelques centaines de mètres du convoi, les compteurs Geiger montrent des signes d’affolement très inquiétants. Des risques que les policiers allemands chargés de la sécurité des convois de déchets radioactifs ne minimisent pas, ils bénéficient d’une alternance régulière pour écourter leur temps d’exposition. Pour Greenpeace, ce convoi représente plus de onze fois les rejets de Tchernobyl en 1986 (calculs basés sur des données de l’ANDRA) : Tchernobyl = 260 PBq – le convoi = 3000 PBq. Yannick Rousselet de Greenpeace souligne : "Ce convoi est à coup sûr le plus radioactif jamais organisé. La qualité de ces déchets vitrifiés, leur concentration, les conteneurs d’un nouveau type utilisés pour l’occasion, etc. Tout prouve ce triste record de concentration de radioactivité dans un seul transport".

Des déchets bien coûteux ?

Radioactifs pour des centaines de milliers d’années, personne n’est capable d’établir le coût du stockage des déchets nucléaires… C’est très cynique, mais on peut d’ailleurs comprendre pourquoi : s’il était intégré dans le coût de production de l’énergie nucléaire, elle deviendrait subitement la moins compétitive des énergies !

Qui réglera la note de la retraite des déchets du nucléaire ? En France, comme ailleurs, ce seront les contribuables qui paieront la note des choix d’irresponsables VRP du nucléaire !

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans environnement
commenter cet article

commentaires