Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 22:36

mamadou-marega-copie-2.jpgAsphixie aiguë par inhalation de gaz ou crise cardiaque due au Taser ? Le parquet de Nanterre a ouvert le 27 décembre dernier une information judiciaire contre X pour «homicide involontaire», afin d’éclaircir les circonstances de la mort, le 30 novembre à Colombes de Mamadou Marega. La victime, morte, à 38 ans, n'était «ni un délinquant, ni un voyou, ni un escroc, ni un malade mental, ni un forcené», alors que M. Hortefeux avait parlé d'«agressivité» et de «violence» du Malien vis-à-vis des policiers.

Il faut savoir que M. Marega a séjourné en France pendant 10 ans en situation régulière de 1999 à 2009 mais son titre de séjour ne lui a pas été renouvelé en 2009. Ce n’était pas juste « un malien sans-papier ».

Lors de son interpellation, des policiers avaient fait usage à deux reprises d’un Taser. Une fois appréhendé, il a été victime d’un malaise et les secours n’ont pu le réanimer. Il pourrait s’agir de la première victime dont la mort coïncide avec l’utilisation du pistolet à impulsions électriques. «Deux certitudes médico-légales sont avérées : l’usage de bombes lacrymogènes et l’arrêt cardiaque avec lésions pulmonaires, constate JeanLouis Croizier, procureur adjoint de Nanterre. Aucune piste n’est pour le moment écartée.»

Début décembre, le parquet de Nanterre affirmait qu’ «aucune cause certaine, unique et absolue du décès» n’était identifiée. Selon les premiers examens, l’homme est mort « d’une asphyxie aiguë et massive, par inhalation de gaz puisque du sang a été retrouvé dans ses poumons». L’état de son cœur «dur et contracté» pourrait avoir un lien avec le Taser. D’autres analyses ont été demandées par le parquet pour compléter les résultats partiels de l’autopsie.

L’oncle et le demi-frère du défunt ont déposé plainte. Mais celle-ci ne peut aboutir tant que l’enquête préliminaire reste inachevée. Le Procureur Courroye avait déclaré dans un premier temps attendre les conclusions définitives du rapport d’autopsie, ce qui bloque aussi la contre-expertise voulue par la famille.

L’information judiciaire contre X pour «homicide involontaire» est donc une bonne nouvelle, à priori…

Partager cet article

Repost 0
Published by patrick - dans colombes
commenter cet article

commentaires